GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Près de 6000 agressions sexuelles signalées à Uber aux Etats-Unis en 2017-2018 (officiel)
    Moyen-Orient

    France: début du procès de la sœur du jihadiste Fabien Clain

    media Le jihadiste français Fabien Clain. FRANCE 24

    Le procès d'Anne-Diana Clain et de son époux, jugés pour association de malfaiteurs terroristes, pour avoir tenté de rejoindre la Syrie avec leur enfants entre l'été 2015 et 2016, s'ouvre ce mardi 19 novembre.

    Ce procès devrait aussi permettre d'en savoir plus sur la famille Clain, l'un des noms les plus connus du jihadisme français. Les frères d'Anne-Diana, Fabien et Jean-Michel, tués en février dernier en Syrie, étaient les principales voix francophones du groupe État islamique entre 2015 et 2018.

    Anne-Diana est la dernière du clan Clain à avoir tenté de rejoindre la Syrie durant l'été 2015. C'est pourtant son mariage avec Mohamed Amri, un Tunisien plus âgé qu'elle, qui va amener cette famille chrétienne originaire de La Réunion à se convertir à l'islam dès la fin des années 1990, avant d'en épouser les thèses les plus radicales.

    La radicalisation de la famille Clain

    Entre 2014 et 2015, presque toute sa famille rejoint les zones syriennes tenues par l'organisation État Islamique : d'abord ses frères, Jean-Michel et Fabien, partis chacun avec femmes et enfants, puis leur mère, Marie-Rosane.

    Les deux hommes, devenus propagandistes de l'État islamique, revendiqueront les attentats du 13 novembre 2015. Les deux filles aînées d'Anne-Diana les rejoindront ensuite, ainsi que sa demi-sœur, elle aussi partie en famille.

    La radicalisation des Clain, une énigme

    Comment tout un clan a-t-il ainsi pu basculer ? Ce n'est pas le cœur du procès, mais des éléments de réponse pourraient être apportés au travers de la tentative de départ d'Anne-Diana et de son époux.

    Pendant un an, selon l'accusation, ils ont cherché à rejoindre la Syrie avec acharnement, accompagnés de leurs quatre enfants, guidés par Fabien Clain puis par le mari de sa demi-sœur. En juillet 2016, ils sont arrêtés en Turquie, puis expulsés.

    « Il s'agissait de rejoindre ma famille et vivre dans un État musulman », a expliqué aux enquêteurs Anne-Diana, qui tient aujourd'hui un discours de repentie. Son mari, lui, nie tout projet d'installation en Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.