GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Manifestations en Iran: Hassan Rohani dénonce un «complot» de l'étranger

    media Le président iranien Hassan Rohani accuse les Etats-Unis et Israël, notamment, d'être derrière les manifestations de ces derniers jours. HO / Iranian Presidency / AFP

    Après plusieurs jours de manifestations violentes contre une hausse du prix de l'essence, le président iranien Hassan Rohani s'est exprimé ce mercredi 20 novembre pour dénoncer « un complot » de l'étranger.

    Difficile de savoir ce qui se passe depuis plusieurs jours en Iran. Les manifestations de colère qui ont éclaté suite à la hausse du prix de l'essence ont-elles fait « cinq-morts » comme le dit Téhéran ou « plus de 100 victimes » comme l'affirme Amnesty International. Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, lui, dit redouter des « dizaines » de morts dans la répression des manifestations.

    Hassan Rohani affirme que ce sont des « ennemis » de l'Iran qui sont à l'origine des manifestations de ces derniers jours. Le président iranien désigne les États-Unis, Israël et ce qu'il appelle les « forces réactionnaires de la région ». Comprendre : l'Arabie saoudite et ses alliés.

    Pour Hassan Rohani les manifestants étaient « peu nombreux » et le président assure que le « peuple iranien est sorti victorieux ». Des propos qu'illustrent les images diffusées par la télévision publique montrant des rassemblements de soutien aux dirigeants de Téhéran alors qu'internet est presque totalement coupé en Iran.

    La brusque explosion de colère en Iran survient alors que population subit de plein fouet les sanctions américaines. Et dans une région où les foyers de tension et d'agitation ne manquent pas, la situation en Iran préoccupe les autorités françaises notamment. Paris a exprimé sa « vive inquiétude » suite aux informations faisant état de la mort de nombreux manifestants.

    À lire aussi : Sur les réseaux sociaux, les Iraniens partagent leur colère et leur inquiétude

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.