GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: de violents combats dans la région d’Idleb fragilisent le cessez-le-feu

    media Les avions ont lancé des dizaines de raids sur des régions proches ou éloignées du front (illustration). Omar HAJ KADOUR / AFP

    L'accord de cessez-le-feu dans la région d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, a été fragilisé par deux jours d'affrontements violents entre les forces pro-régime et des factions jihadistes et rebelles. Ce lundi, 15 civils de cette région ont été tués dans des raids aériens, dont 13 sur un marché de Maaret al-Noomane, ville du sud d'Idleb.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les combats de ces derniers jours dans la région d'Idleb ont fait 101 morts dans les deux camps. Il s’agit du bilan le plus élevé et des affrontements les plus violents depuis l’instauration d’une trêve sous l’égide de la Russie, le 31 août dernier.

    Appuyée par l’aviation russe et par un puissant barrage d’artillerie, l’armée syrienne a lancé une contre-attaque qui lui a permis de reconquérir ce dimanche quatre localités prises la veille par les jihadistes et les rebelles au sud-est d’Idleb. Les avions ont lancé des dizaines de raids et les canons ont tiré des centaines d’obus sur des régions proches ou éloignées du front. Les combats ont duré toute la journée.

    Les jihadistes ont résisté aux assauts de l’armée syrienne et ont tenté des contre-attaques pour ralentir sa progression, mais ont dû reculer face à la puissance de feu déployée. Dimanche soir, l’agence officielle Sana a rapporté que la DCA est entrée en action contre des drones armés lancés par les jihadistes contre l’aéroport militaire de Hama.

    La reprise des combats a poussé des habitants de la ville de Maarat al-Nohmane et ses environs à fuir vers le Nord pour échapper aux bombardements. Ils sont allés grossir les rangs des 400 000 civils déplacés par l’offensive lancée le 30 avril dernier par l’armée syrienne avec l’appui de son allié russe. Les combats ont fait depuis cette date 4 800 morts, dont 1 200 civils.

    Ailleurs dans le pays, huit enfants sont morts dans des bombardements turcs dans la ville de Tal Rifaat. Le drame s'est produit à proximité d'une école, au moment où les enfants sortaient de l'établissement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.