GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Législatives au Royaume-Uni, présidentielle en Algérie: suivez nos éditions spéciales à partir de 8h10 (heure de Paris)
    • Brexit: Bruxelles veut «rebâtir» les relations avec Londres après la victoire de Johnson (Breton)
    • Élections britanniques: Jo Swinson, la cheffe des libéraux-démocrates, pro-Union européenne, perd son siège de députée
    • Donald Trump félicite Boris Johnson pour sa «grande» victoire aux élections législatives britanniques
    Moyen-Orient

    Territoires palestiniens: un rapport pointe le coût exorbitant de l’occupation

    media Un checkpoint israélien dans la ville palestinienne d'Hébron, le 21 avril 2019 (illustration). HAZEM BADER / AFP

    Selon un rapport de la Cnuced rendu public ce lundi 2 décembre, l'occupation israélienne a provoqué un manque à gagner de 43 milliards d'euros pour l'Autorité palestinienne entre 2000 et 2017.

    Avec notre correspondante à Ramallah, Marine Vlahovic

    N'ayant pas le contrôle de ses frontières, l’Autorité palestinienne perd chaque année 1,5 milliard d’euros de recettes fiscales. Mais en additionnant tous les facteurs, le coût de l’occupation israélienne est estimé à un peu plus de 43 milliards d’euros sur près de 20 ans, indique la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) dans un rapport rendu public ce lundi. Cela correspond à 30 % du PIB palestinien.

    Misyef Misyef, de l’Institut de recherches sur les politiques économiques palestiniennes, pointe le non-respect du Protocole de Paris, volet économique des accords d’Oslo : « C’est le premier rapport qui fait état de toutes les pertes de revenus en raison des relations établies par le Protocole de Paris. Et il y a de nombreux problèmes liés au commerce, aux taxes, aux revenus en général... Le Trésor public palestinien a subi beaucoup de pertes. Il faut négocier l’application de ce Protocole de Paris, car beaucoup d’aspects ne sont pas en vigueur jusqu’à aujourd’hui. »

    Ce manque à gagner perpétue la fragilité de l’Autorité palestinienne, selon la Cnuced. Celle-ci estime que ces 43 milliards d’euros auraient permis la création de plus de 2 millions d’emplois. Alors que près de 5 millions de Palestiniens vivent dans les Territoires occupés.

    À lire aussi : La fin de la «guerre des taxes» entre Israël et l'Autorité palestinienne?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.