GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Décembre
Mardi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: un accord entre Netanyahu et Gantz toujours très improbable

    media Les deux principaux partis du pays, le Likoud (droite) de Benjamin Netanyahu et Bleu-blanc (centre) de Benny Gantz sont arrivés en tête des élections législatives anticipées du 17 septembre 2019. REUTERS/Nir Elias, Amir Cohen

    Les députés israéliens n'ont plus qu'une semaine pour trouver un Premier ministre. Si une majorité n'arrive pas à se mettre d'accord sur le nom d'un chef de gouvernement d'ici mercredi prochain, de nouvelles élections - les troisièmes en un an - seront convoquées. Alors que cette perspective se rapproche, les initiatives visant à éviter un troisième scrutin se multiplient.

    De notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    La rencontre entre Benyamin Netanyahu et Benny Gantz n'a duré que 45 minutes. Aux yeux des commentateurs, c'est un bon indicateur du fossé qui sépare les deux hommes. Cela fut « suffisant pour eux pour comprendre : ils n'ont plus rien d'autre à se dire », juge ce mercredi le quotidien Yedioth Ahronoth.

    « Aucune nouvelle proposition »

    « Le dirigeant du Likoud n'a apporté aucune nouvelle proposition répondant à sa situation juridique actuelle »,  a estimé Bleu-Blanc dans un communiqué. La formation centriste exige que Benyamin Netanyahu, désormais mis en examen, se mette en retrait le temps de son procès, estimant qu'il ne peut diriger un gouvernement alors que des accusations aussi lourdes pèsent sur lui. Et Benny Gantz accuse son rival de chercher à obtenir une immunité qui ralentirait les procédures judiciaires et de placer son intérêt personnel au-dessus de celui du pays.

    Les partis se préparent à une possible campagne

    En réponse, Benyamin Netanyahu rejette la responsabilité de cet échec sur les épaules de l'ancien chef d'état-major et surtout de son allié politique, Yair Lapid, qu'il accuse de bloquer un accord de partage du pouvoir entre les deux principales formations à la Knesset afin de pouvoir devenir Premier ministre. A une semaine de l’expiration du délai donné au Parlement pour trouver un chef de gouvernement, les partis se préparent déjà à une nouvelle campagne et cherchent à faire porter la responsabilité du possible échec des négociations à leur adversaire.

    Israël: la stratégie de défense de Benyamin Netanyahu critiquée jusqu’à droite

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.