GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Liban: plus de 160 blessés dans les affrontements à Beyrouth (Croix-rouge libanaise)
    Moyen-Orient

    Syrie: au moins 21 civils tués dans des raids aériens à Idleb

    media Des véhicules militaires turques et russes patrouillent le nord-est syrien, près de la ville turque de Kiziltepe, le 1er novembre 2019. REUTERS/Kemal Aslan

    21 civils, dont 8 enfants, ont été tués et 43 personnes ont été blessées ce samedi 7 décembre en Syrie dans des raids aériens de l’aviation syrienne ou de son allié russe sur la province d'Idleb, dominée par des jihadistes, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

    Avec notre correspondant régional, Paul Khalifeh

    Les avions russes et syriens ont mené pas moins de 75 raids ce samedi. L’artillerie gouvernementale a tiré des centaines de projectiles contre des positions jihadistes et rebelles et des zones résidentielles au sud et au sud-est de la province d’Idleb.

    Ce déchaînement de violence intervient après une attaque qui a permis aux jihadistes de reprendre une ancienne base aérienne capturée par l’armée syrienne il y a quelques jours, selon des sources proches de Damas. Avec ce développement sur le terrain, les lignes de front reviennent à ce qu’elles étaient avant les offensives lancées en début de semaine, à la faveur desquelles les troupes gouvernementales avaient progressé.

    Le cessez-le-feu toujours en vigueur

    Cette escalade est sans précédent depuis la conclusion d’une trêve sous l’égide de la Russie le 31 août dernier, après quatre mois d’offensive de l’armée syrienne.

    Les combats ce samedi ont été meurtriers et violents mais ils restaient limités à une partie du front, au sud-est d’Idleb. Le cessez-le feu est donc toujours en vigueur, au moins en théorie.

    La bataille d’Idleb, qui se poursuit par intermittence depuis le 31 août, a déjà fait 4 900 morts, dont 1 250 civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. Cette ONG basée en Grande-Bretagne fait état de la mort de 320 enfants durant cette période.

    ►À lire aussi : Le Rojava: une erreur stratégique des États-Unis ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.