GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Intempéries: le cyclone Tino (catégorie trois) se dirige vers les îles Tonga après avoir fait deux disparus aux Fidji
    • Brésil: les leaders amazoniens, dont Raoni Metuktire, dénoncent un «projet de génocide» de la part du gouvernement Bolsonaro
    • Open d'Australie à Melbourne: les matches seront suspendus si l'air est trop pollué par les feux de forêt (direction)
    • Venezuela: Nicolas Maduro annonce l'ouverture d'un casino dans un hôtel de luxe de Caracas où les paris se feront en petro
    Moyen-Orient

    Manœuvres Iran-Chine-Russie: «un signal assez fort» envoyé par Téhéran

    media Des marins sur un navire de guerre chinois à l'approche du port de Chabahar au large duquel se déroulent des exercices militaires conjoints entre l'Iran, la Chine et la Russie. WANA (West Asia News Agency) via REUTERS

    L’Iran, la Chine et la Russie ont commencé vendredi 27 décembre des exercices militaires conjoints dans l'océan Indien et le golfe d'Oman. Ces manœuvres montrent le refus de l’Iran de voir s’installer des puissances étrangères, notamment les États-Unis, dans la région.

    Avec ces quatre jours d’exercices militaires menés conjointement avec la Russie et la Chine, la Marine iranienne a voulu « montrer que l’Iran ne peut être isolé ». En effet, ces manœuvres conjointes sont une première et sont « un signal assez fort », notamment pour leur position géographique.

    « Ce n’était jamais arrivé. Et ces manœuvres se déroulent à l’entrée du détroit d’Ormuz qui lui-même débouche sur le golfe Persique, donc la grande zone de production pétrolière d’où part à peu près 30 % de la production mondiale », analyse François Nicoullaud, analyste de politique internationale et ancien ambassadeur de France en Iran.

    Des tensions accrues

    Ces manœuvres interviennent dans un contexte de tensions accrues dans le Golfe depuis le retrait de Washington en mai 2018 de l'accord sur le nucléaire iranien et le rétablissement des sanctions américaines qui asphyxient l'économie de la République islamique.

    Elles « arrivent à un moment où les États-Unis eux-mêmes essaient de renforcer leur contrôle sur le golfe Persique à la suite de différents incidents. Ils ont essayé de bâtir une coalition de différents pays. Pour l’instant, il y a quatre ou cinq pays, mais qui seraient chargés en fait de faire la police dans le golfe Persique », explique l’expert.

    Un message envoyé à Washington

    Cette opération tripartite montre la volonté de l’Iran, qui a relancé son programme nucléaire en réponse aux sanctions américaines, de ne pas laisser n'importe qui prendre place dans le golfe Persique. « l’Iran n’aime pas beaucoup, parce qu’il considère que le golfe Persique est chez lui et il n’y a aucune raison de voir des puissances étrangères s’y installer », poursuit François Nicoullaud.

    Ces manœuvres sont le signe de la création d’un nouveau triangle de pouvoir maritime, clame la télévision d’État iranienne. « L’Iran est arrivé à monter ces manœuvres avec deux pays (…) et donc effectivement ces manœuvres ont quand même une valeur symbolique très forte », conclut l’ex-ambassadeur.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.