GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    La Ligue arabe décide la création d’une force militaire conjointe

    media Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi qui présidait le sommet de la Ligue arabe, le 29 mars 2015 à Charm el-Cheikh. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

    Les chefs d’Etats arabes réunis au sommet de Charm-el-Cheikh en Egypte ont approuvé le principe de la formation d’une force militaire commune. Ils ont chargé le secrétaire de la Ligue arabe, Nabil el-Arabi, d’entamer les contacts avec les différentes parties pour appliquer la résolution. L’Irak est le seul pays à avoir émis des réserves.

    avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Selon la résolution, la mission première de la force arabe sera l’intervention militaire rapide à la demande d’un pays membre de la Ligue. La force arabe a pour objectif « de faire face aux menaces contre la sécurité et la souveraineté nationale de tout Etat membre ou toute menace directe contre la sécurité nationale arabe, y compris les menaces des organisations terroristes ».

    Nabil el-Arabi, le secrétaire de la Ligue arabe, en coopération avec le pays qui préside le sommet, c'est-à-dire l’Egypte, convoquera dans un mois une réunion des chefs d’état-major pour mettre au point les mécanismes et le budget nécessaires à la création de la force militaire.

    Détail important, la future organisation militaire arabe ne regroupera pas des contingents de tous les pays de la Ligue, mais sera constituée par les pays désireux d’en faire partie. Une force dont le noyau dur semble déjà constitué avec les neuf pays arabes qui participent à la coalition contre les Houthis au Yémen avec notamment l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, la Jordanie et l’Egypte.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.