GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: les forces spéciales américaines tuent un cadre du groupe EI

    media Un membre du groupe Etat islamique brandit un drapeau de son organisation, près de la frontière irako-syrienne. ALBARAKA NEWS / AFP

    L'information a été confirmée ce samedi par le secrétaire américain à la Défense : les forces spéciales américaines ont abattu Abou Sayyaf, un chef du groupe Etat islamique, dans l’est de la Syrie. Sa femme a été capturée.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    L’opération a été menée en territoire syrien, dans une zone tenue par les groupes terroristes. Elle était à l’origine destinée à capturer Abou Sayyaf, considéré comme le ministre des Finances du groupe Etat islamique. L’homme était responsable des approvisionnements en pétrole de l’organisation, et donc très impliqué dans son financement. Lorsque les forces spéciales américaines sont intervenues, les terroristes ont riposté, explique la Maison Blanche dans un communiqué. C’est ainsi qu’Abou Sayyaf a été tué. Les échanges de tirs ont fait une douzaine de victimes parmi les forces du groupe Etat islamique.

    L’épouse du terroriste a été capturée. Elle sera traitée selon les conventions de Genève, promet la porte-parole de Barack Obama. Une jeune femme yézidi, qui était détenue par le couple, a par ailleurs été libérée.

    Le Pentagone assure qu’aucun militaire américain n’a été blessé dans l’opération. Celle-ci a eu lieu avec l’assentiment du gouvernement irakien, l'Irak où sont basées les forces spéciales américaines. Barack Obama a lui-même autorisé cette opération, sur recommandation unanime de son conseil de sécurité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.