GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 29 Novembre
Mercredi 30 Novembre
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le scrutin, qui devait se tenir en décembre, sera organisé au plus tard au 29 juillet 2017 annonce le ministère de l'Intérieur gabonais. La décision a été prise par la Cour constitutionnelle, saisie par le Premier ministre, selon la déclaration du ministre de l'Intérieur Lambert Matha transmise à l'Agence France presse.

    Moyen-Orient

    Cisjordanie: nouvelles attaques menées au couteau et en voiture

    media Des soldats israéliens à la poursuite de lanceurs de pierres palestiniens, près des lieux d'une attaque au couteau menée par une jeune femme contre un garde, dans la colonie de Betar Illit ce dimanche 8 novembre. REUTERS/Ronen Zvulun

    Plusieurs attaques se sont produites ce dimanche 8 novembre dans les Territoires. Un Palestinien a renversé plusieurs Israéliens dans le nord de la Cisjordanie à un point de passage. Deux des victimes sont grièvement blessées. Le conducteur a lui été abattu. Dans la colonie Beitar Illit, une Palestinienne a par ailleurs blessé avec un couteau un garde israélien avant d'être elle-même touchée par les balles de ce dernier. Enfin, un colon d'Immanuel, qui s'était arrêté dans le village palestinien de Nabi Ilyas pour ses achats, a été grièvement touché à l'arme blanche au ventre. Il a pu rejoindre un check-point en voiture, et ses deux agresseurs ont pris la fuite.

    Avec notre correspondant à Ramallah,  Nicolas Ropert

    Depuis le 1er octobre, des attaques de Palestiniens se déroulent quasiment tous les jours. Et bien souvent, plusieurs tentatives ont lieu dans la même journée. Des Palestiniens ont été arrêtés ou abattus en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi à l'intérieur même d'Israël.

    Pourtant, les responsables sécuritaires israéliens ne pensent pas avoir affaire à un mouvement organisé. Dans la plupart des cas, les assaillants utilisent des couteaux. Parfois même leur voiture. Et ils ne sont pas membres d'un parti politique palestinien, encore moins des branches armées.

    Fait nouveau, les profils des Palestiniens responsables des attaques semblent s'élargir. Une femme de 72 ans a été abattue après avoir tenté de renverser des soldats israéliens vendredi. Ce dimanche, c'est une femme d'une vingtaine d'années qui a poignardé un garde israélien, le blessant légèrement. Les jeunes hommes palestiniens ne sont plus les seuls à commettre des attaques, ce qui inquiète d'autant plus les autorités israéliennes.

    Si le Hamas, le parti islamiste palestinien qui contrôle la bande de Gaza, a dit soutenir ces attaques contre les Israéliens, difficile de croire qu'il est l'organisateur du mouvement. Les observateurs expliquent qu'il s'agit d'un mouvement de colère spontané, alors que les discussions de paix sont au point mort depuis un an et demi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.