GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Le Liban se dote d’un gouvernement de compromis

    media Autour du Premier ministre Tammam Salam (photo), le camp du Hezbollah et celui de Saad Hariri présideront aux destinées du Liban. AFP PHOTO / ANWAR AMRO

    C'est Souheil Bouji, le secrétaire général du Conseil des ministres, qui l'a annoncé, ce samedi 15 février : un gouvernement de compromis, composé de 24 ministres, a été formé au Liban autour de Tammam Salam. Pour la première fois depuis trois ans, le camp du Hezbollah chiite et celui de l’ex-Premier ministre Saad Hariri sont réunis au sein de l’exécutif.

    Article mis à jour avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Après dix mois d’impasse, depuis la désignation du Premier ministre Tammam Salam, le Liban retrouve un véritable exécutif. Avec ces 24 ministres nouvellement nommés, le pays se dirige, semble-t-il, vers plus de stabilité, d’autant que les deux camps rivaux, dont l’antagonisme bloquait jusque-là les négociations, sont tombés d’accord.

    Entre les intégristes chiites et salafistes, le combat continue

    Réaction de Marwan Hamadé, député, membre de la coalition du «14-Mars» 15/02/2014 - par Nicolas Falez Écouter

    M. Salam, une personnalité modérée proche de l’Arabie saoudite et membre de la coalition pro-occidentale du « 14-Mars », garde son poste à la tête de l'équipe. Le ministère de l'Intérieur revient à un sunnite, partisan de l’ancien Premier ministre Saad Hariri. Les Finances seront dirigées par un chiite, proche du président du Parlement Nabih Berri, allier du Hezbollah.

    Les Affaires étrangères seront gérées par Gebran Bassil, le gendre du général chrétien Michel Aoun, qui est aussi un allier du Hezbollah. Enfin, la Défense est attribuée à une personnalité centriste proche du président de la République Michel Sleimane. Seul le parti chrétien Forces libanaises a refusé de participer au gouvernement, compte tenu de la présence du Hezbollah.

    « Préserver l'unité nationale »

    Cela donne huit postes pour le mouvement politico-militaire chiite et ses alliés, huit postes pour les tenants de la formation de Saad Hariri, et huit postes qui reviennent à la fois aux proches du président Sleimane, considéré comme « neutre », et au leader druze Walid Joumblatt. Le résultat d'un travail titanesque, puisque les principaux partis ont revu à la baisse leurs revendications pour parvenir à un compromis.

    Je suis confiant, je pense qu'il y a un terrain favorable à l'entente

    Elie Haddad, représentant à Paris du Courant patriotique libre, proche du Hezbollah 15/02/2014 - par Nicolas Falez Écouter

    « C’est un gouvernement rassembleur », s’est réjoui le Premier ministre Tammam Salam. Selon lui, cette équipe va « préserver l’unité nationale », dans un contexte particulier, où le pays est frappé de plein fouet par l'onde de choc de la guerre en Syrie. Il faudra voir comment le Hezbollah chiite, qui intervient militairement dans le conflit syrien, va travailler avec la coalition rivale, emmenée par Saad Hariri, qui soutient l’opposition syrienne.

    La coalition du « 14-Mars » a abandonné sa condition d’un retrait préalable des combattants du Hezbollah de Syrie avant d’accepter de siéger à ses côtés dans le gouvernement. Le Hezbollah a, pour sa part, accepté de renoncer au tiers de blocage.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.