GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Mozambique

    media

    Situation géographique

    Latifa Mouaoued/RFI

    Pays d’Afrique australe d’une superficie de 801 590 km² situé sur la côte orientale de l’Afrique. Il est entouré par l’Afrique du Sud, le Swaziland, le Zimbabwe, la Zambie, le Malawi et la Tanzanie.
    Il dispose d'un littoral de plus de 2 000 km sur l'océan Indien.

    Capitale : Maputo (1,5 million d'habitants)

    Régime politique : République à régime présidentiel

    Démographie
    Population totale : 25 203 000 habitants
    Densité : 31,5 hab./km²
    Indice de fécondité : 5,3
    Croissance démographique : 2,4 %
    Espérance de vie : Femmes : 50,8 ans - Hommes : 48,9 ans

    Société
    Ethnies : Makuas, Tsongas, Nyanjas…
    Langues : portugais, 16 langues locales dont le xironga, shona, makua
    Religions : animistes (40 %), chrétiens (30 %, majoritairement catholiques), musulmans (20 %)
    Alphabétisation : 50,58 %
    Développement humain : 178ème/187 ( PNUD 2014)

    Economie
    Monnaie : metical
    Croissance : 2,4 % (2014)
    PIB par habitant : 579 $
    Dette extérieure : 41,9 % du PIB

    Chronologie
    25 juin 1975 : indépendance du Mozambique, ancienne colonie portugaise. Samora Machel, président du Frelimo (Front de libération du Mozambique) devient chef de l’Etat.
    1976 : guérilla de la Renamo (Résistance nationale mozambicaine) contre le pouvoir.
    1986 : Samora Machel meurt dans un accident d’avion. Joaquim Chissano le remplace à la tête de l'Etat.
    1990 : instauration du multipartisme.
    1992 : accord de paix avec la Renamo qui met fin à seize ans de guerre civile.
    1994 : premières élections multipartites. Joaquim Chissano remporte l'élection présidentielle. Il est réélu en 1999.
    2004 : Armando Guebuza est élu président.
    2009: réélection d'Armando Guebuza à la tête du pays.
    2010 : entre le 1er et le 3 septembre, des manifestations à Maputo contre l'augmentation du prix du pain et de l'électricité provoquent la mort de 13 personnes et 400 arrestations.
    2011 : cette année est déclarée « Année Samora Machel » en hommage au premier président du pays indépendant. Une statue géante est inaugurée le 19 octobre.
    2013 : le 4 avril, l'attaque du poste de police de Muxungue, dans le centre du pays, par des militants de la Renamo marque le début des violences entre les forces gouvernementales et les ex-rebelles de la Renamo.

    2014
    17 avril : l'Afrique du Sud et le Mozambique signent un accord pour "travailler à l'éradication du braconnage de rhinocéros".
    24 avril : une nouvelle législation est votée au Parlement pour instaurer des peines de prison et de lourdes amendes pour tout auteur de braconnage.
    19 juin : le WWF tire la sonnette d'alarme et s'inquiète de l'ampleur du braconnage des éléphants dans le pays.
    24 août : le gouvernement et la Renamo, principal parti d'opposition armé, signent un accord de paix qui met fin à presque deux ans de conflit.
    15 octobre : élections présidentielle et législatives. Selon les résultats annoncés le 24, le Front de libération du Mozambique (Frelimo) et son candidat Filipe Nyusi remportent les élections avec 57 % des suffrages, contre 36 % à Afonso Dhlakama, le candidat de la Résistance nationale mozambicaine (Renamo) et près de 7 % à Daviz Simango du Mouvement démocratique du Mozambique.
    30 octobre : Filipe Nyusi, ministre de la Défense depuis 2008 et candidat du parti Frelimo au pouvoir depuis 39 ans, est élu président pour cinq ans avec 57 % des voix. La Renamo a 89 sièges au Parlement, contre 144 pour le Frelimo, qui conserve la majorité absolue, selon les résultats des législatives tenues le même jour que la présidentielle.
    19 décembre : le Mozambique dépénalise l'avortement sous certaines conditions dans le cadre d'une réforme de son code pénal.

    2015
    janvier : une bière artisanale provoque la mort de 75 personnes.
    2 mars : l'épidémie de choléra qui sévit dans le centre et le nord du pays a fait 41 morts sur 4 518 cas enregistrés depuis le 25 décembre 2014, selon le ministère de la Santé.
    3 mars : l'avocat et universitaire franco-mozambicain Gilles Cistac est abattu par balles en plein centre de Maputo.
    29 juin : le nouveau code pénal écarte tout risque pénal pour les couples de même sexe.
    6 juillet : le Mozambique est le premier pays au monde à procéder à une incinération massive de cornes de rhinocéros.
    28 août : le journaliste Paulo Machava est assassiné par des hommes armés en plein centre de Maputo.
    3 novembre : affrontements entre les forces gouvernementales et celles du principal parti d'opposition, la Renamo, font plusieurs morts depuis le 28 octobre dans le centre du pays. L'opposition conteste toujours le résultat des élections d'octobre 2014 et menace de prendre le pouvoir par la force.

    2016
    20 janvier : Manuel Bissopo, numéro deux du principal parti d'opposition, la Renamo, est hospitalisé dans un état grave après avoir été blessé par balle, en plein centre de Beira, la deuxième ville du pays. Des affrontements entre la Renamo et l'armée, dans le nord du pays, ont forcé ces derniers mois plusieurs milliers de personnes à se réfugier au Malawi voisin, dans des camps de fortune.
    24 mars : le ministère australien des transports annonce que les deux débris découverts au début du mois au Mozambique proviennent «quasi certainement du MH370» de la Malaysia Airlines, vol disparu le 8 mars 2014 peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin, avec 239 personnes à bord.
    23 avril : le gouvernement reconnaît avoir dissimulé 1 milliard de dollars de dette à l'un de ses bailleurs, le FMI, le Fonds monétaire international. Après avoir contesté l'information par la voie de son ministre des Finances, le Premier ministre mozambicain Carlos Agostinho do Rosário a finalement reconnu « l'oubli ».
    29 décembre : Crédit Suisse et la banque russe VTB sont soupçonnés par le gendarme de la bourse américain d'avoir aidé le Mozambique à dissimuler le montant réel de sa dette.

    2017
    3 janvier : le leader de l'opposition mozambicaine, Afonso Dhlakama, annonce un cessez-le-feu inattendu de deux mois dans le conflit qui oppose la branche armée de son parti, la Renamo, et le gouvernement, au moment où les pourparlers de paix piétinent.
    6 août : le président Filipe Nyusi rencontre Afonso Dhlakama, le chef de l'opposition, retranché depuis deux ans dans les montagnes de Gorongosa au centre du pays, avec l'objectif de conclure un accord de paix.
    5 novembre : trois banques internationales sont dans le collimateur de la justice américaine à propos de la dette cachée du Mozambique. La banque française BNP Paribas, le Crédit Suisse et la banque russe VTB sont soupçonnées d’avoir participé à des faits de corruption impliquant des dirigeants mozambicains.

    2018
    3 mai : Afonso Dhlakama, leader du principal parti d'opposition, décède à l'âge de 65 ans. Ancien guérillero devenu leader politique, Afonso Dhlakama a dirigé la Renamo pendant 39 ans. Ces derniers mois, les pourparlers de paix ont connu de grandes avancées, même si aucun accord n'a encore été signé. Son décès risque de replonger le pays dans l'incertitude.

    Service de la Documentation RFI, mai 2018

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.