GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Ouganda

    media

    Situation géographique
    Dotée d’une superficie de 241 038 km², la République d’Ouganda est un État d’Afrique de l’Est. Entouré par la République démocratique du Congo, le Kenya, le Rwanda, le Soudan et la Tanzanie, l’Ouganda fait partie de l'Afrique des Grands Lacs.

    Capitale : Kampala (1 876 485 hab. en 2009)

    Régime politique : République

    Démographie
    Population : 34 millions d'habitants
    Densité : 143,17 hab./km²
    Indice de fécondité : 6,4
    Croissance démographique : 3,57 %
    Espérance de vie : Femmes : 55 ans - Hommes : 53 ans

    Société
    Ethnies : Bagandas, Karamajongs, Basogos, Itesots, Banyankoles
    Langues : anglais (officielle), swahili, luganda
    Religions : catholiques 47 %, protestants 35 %, musulmans 7 %
    Alphabétisation : 73 %
    Développement humain : 161e / 186 pays (PNUD 2013)

    Economie
    Monnaie : shilling ougandais
    Croissance : 8 % (2012)
    Inflation : 18,7 %
    PIB par habitant : 487 $
    Dette publique : 32 % du PIB

    Chronologie
    9 octobre 1962 : proclamation de l'indépendance des quatre royaumes, sous protectorat britannique, au sein d'une fédération dirigée par le roi Mutesa II.
    1963 : en septembre, l'Ouganda devient une «République». En octobre, victoire d'Edward Mutesa à l'élection présidentielle.
    1966 : coup d'État du Premier ministre Milton Obote avec le soutien de son chef d’état-major, le général Idi Amin Dada. Exil du président Edward Mutesa à Londres (Grande-Bretagne).
    1967 : adoption d'une nouvelle Constitution abolissant les royaumes et instituant un régime présidentiel à parti unique.
    1971 : coup d'État du général Idi Amin Dada. Exil du président Milton Obote en Tanzanie. Début de la guerre civile qui se termine en 1986 (entre 400 000 et 800 000 morts).
    1976 : en juin, le maréchal Idi Amin Dada se proclame président à vie. En juillet, des commandos israéliens libèrent les otages du vol 139 d'Air France détourné sur l'aéroport d'Entebbe.
    1978-1979 : guerre contre la Tanzanie. Prise de la capitale ougandaise, Kampala, par l’armée tanzanienne. Exil du maréchal Idi Amin Dada en Libye, puis en Arabie saoudite.
    1980 : victoire de Milton Obote à l'élection présidentielle.
    1981 : Yoweri Museveni fonde l'Armée de résistance nationale (NRA) et entre en guérilla contre le gouvernement.
    1985 : coup d'Etat du général Bazilio Olara-Okello. Exil du président Milton Obote en Tanzanie.
    1986 : la NRA s'empare de la capitale, Kampala. Son leader, Yoweri Museveni, devient président. En 1996, il remporte l'élection présidentielle. Il est réélu en 2001, 2006 et 2011.
    1987 : début de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony dans le nord du pays.
    1998 : début de l’intervention des troupes ougandaises en République démocratique du Congo (RDC) au cours de la Deuxième guerre du Congo (1998-2003).
    2005 : en juillet, adoption par référendum du multipartisme. En août, modification de la Constitution supprimant la limitation du mandat présidentiel. En octobre, émission de mandats d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) contre cinq chefs de la LRA, dont Joseph Kony.
    2006 : signature à Juba (Sud-Soudan) d'un accord de cessez-le-feu entre la LRA et le gouvernement qui met fin à la guerre civile sévissant dans le nord du pays depuis 1987 (22 millions de déplacés, 200 000 morts).
    2009 : en mars, retrait des troupes ougandaises de la RDC après l’échec de l’opération multinationale menée avec l'armée congolaise contre la rébellion de la LRA. En septembre, manifestations à Kampala des partisans du roi du Buganda, le kabaka Ronald Mutebi II, réprimées avec violence.
    2010 : en mars, manifestations à Kampala contre le président Museveni réprimées par l’armée. En juillet, attentats à Kampala, revendiqués par les islamistes somaliens shebab.
    2011 : en février, contestation par l'opposition de l’élection du président Museveni le 18 février pour un 4ème mandat. En avril, arrestations de manifestants à Kampala dont Kizza Besigye, leader de l’opposition, qui est emprisonné. Le 11 juillet, ouverture du premier procès pour crimes de guerre avec la comparution de Thomas Kwoyelo, ancien commandant de la LRA. Le 22 novembre, l'Union africaine déclare la LRA "groupe terroriste".

    2013 : le Parlement adopte en décembre, à une écrasante majorité, une loi qui rend l'homosexualité passible de la prison à vie.

    2014
    24 février : le président Yoweri Museveni promulgue la loi qui durcit la répression de l'homosexualité. Dès le lendemain, plusieurs pays - dont les Pays-Bas, le Danemark, la Suède et la Norvège - annoncent le gel d'une partie de leur aide bilatérale. Cette loi sera annulée par la Cour constitutionnelle le 1er août.
    11 juin : l'Ouganda prend pour un an la présidence de l'Assemblée générale des Nations unies.
    19 juin : les Etats-Unis annoncent une série de sanctions contre l'Ouganda, pays qui est pourtant un de leurs alliés-clés en Afrique de l'Est, en réaction à la loi réprimant l'homosexualité.
    5-6 juillet : une centaine de personnes est tuée à la suite d'un conflit tribal, dans les combats qui opposent troupes ougandaises et hommes armés dans l'ouest du pays.
    1er août : la loi antihomosexualité est annulée par la Cour constitutionnelle pour des raisons techniques, le quorum n'étant pas atteint lors de son adoption au Parlement.
    19 septembre : le président Yoweri Museveni limoge son Premier ministre Amama Mbabazi, vu comme un rival potentiel à la présidentielle de 2016, et le remplace par son ministre de la Santé, Ruhakana Rugunda.
    8 octobre : le président Yoweri Museveni conseille à ses concitoyens de cesser, à son exemple, de se serrer la main pour éviter la contamination par le virus de Marburg, signalé en Ouganda et de la même famille que celui d'Ebola.

    2015
    30 mars : Joan Kagezi, procureure chargée du procès des attentats qui ont fait 79 morts pendant la finale de la Coupe du monde de football en juillet 2010 à Kampala, est abattue par des hommes armés circulant à moto.

    2016
    21 janvier : la Cour pénale international de La Haye, aux Pays-Bas, confirme le procès contre Dominic Ongwen, l'ancien chef de la rébellion de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) qui a terrorisé pendant près de vingt ans l'Ouganda. Il est accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. 70 chefs d'inculpation pèsent sur lui.
    18 février : élection présidentielle. Deux jours plus tard, le président Yoweri Museveni est donné vainqueur pour un 5ème mandat de 5 ans mais de nombreuses voix se lèvent pour critiquer le scrutin. Des observateurs ont relevé des irrégularités, bulletins pré-cochés, problèmes de registres, non-acheminement du matériel électoral dans les temps… Début mars, les résultats sont contestés officiellement : l'opposition dépose un dossier en justice et demande un audit indépendant.
    10 mars : des élections générales avivent des tensions locales déjà présentent notamment dans l’ouest du pays, où 7 personnes ont été tuées en deux jours.
    23 mars : l’opposant Kizza Besigye, candidat à la présidentielle, assigné à résidence depuis plus d’un moins maintenant, dénonce dans une vidéo le scrutin de février.

    Documentation RFI, mars 2016

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.