GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Qatar

    media

    Situation géographique
    Située sur la rive sud du golfe arabo-persique, frontalière de l’Arabie saoudite au sud et des Emirats arabes unis au sud-est, la péninsule du Qatar s’étend sur 11 473 km².

    Capitale  : Doha (437 000 hab.) 

    Régime politique : Monarchie constitutionnelle

    Démographie
    Population : 2,05 millions d'habitants
    Densité : 176,98 hab./km²
    Indice de fécondité : 2
    Croissance démographique : 3,6 %
    Espérance de vie : Femmes : 79,3 ans - Hommes : 77,6 ans

    Société
    Langue : arabe
    Religions : musulmans (95 %), chrétiens, hindous, bouddhistes
    Alphabétisation : 97 %
    Développement humain : 31e / 187 pays (PNUD 2014)

    Economie
    Monnaie : riyal qatari
    Croissance : 6,1 % (2014)
    Inflation : 3,07 %
    PIB par habitant : 89 736 $
    Dette publique : 34 % du PIB

    Chronologie
    3 septembre 1971 : indépendance du Qatar, ancienne possession britannique.
    1972 : Khalifa bin Hamad Al-Thani détrône son cousin Ahmad bin Ali Al-Thani.
    1995 : le prince héritier, cheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani, renverse son père et prend le pouvoir.
    1996 : La chaîne Al Jazeera, dont le nom signifie littéralement « l'Île », est lancée le 1er novembre par le cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, émir du Qatar, et est basée à Doha.
    1999 : élections municipales, les premières élections démocratiques depuis 1971.
    2003 : une femme accède pour la première fois à une fonction ministérielle.
    2005 : entrée en vigueur de la première Constitution.
    2006 : Le 5 septembre, le pays annonce que de 200 à 300 militaires seront envoyés au Liban sud au sein de la la Force intermédiaire des Nations Unies au Liban (FINUL). Le Qatar est le premier pays arabe à décider de participer à cette force. Le 29 octobre, le Qatar abrite une conférence des Nations Unies sur la démocratie.
    2008 : Le 27 décembre, offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza.
    2009 : Le 11 janvier, le premier ministre cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani annonce que le Qatar ne fermera pas le bureau commercial d'Israël à Doha après l'offensive militaire israélienne dans la Bande de Gaza, sauf "si les pays arabes décident collectivement de rompre leurs relations" avec Israël.
    2010 : L’émirat est choisi pour organiser la Coupe du monde de football en 2022.
    2011 : Le 6 janvier, Qatar reconnaît l'indépendance du Kosovo. Le 29 mars, le Qatar reconnaît le Conseil national de transition (CNT) en Libye.
    2012 : Le 5 février, rencontre à Doha entre le président palestinien et le chef du bureau politique du Hamas. Le lendemain, un accord est signé entre le Fatah et le Hamas sur la formation d'un gouvernement mené par Mahmoud Abbas. Le 28 mai, incendie dans un centre commercial de Doha, 19 morts. En novembre, le poète Mohammed al-Ajami est condamné à la prison à perpétuité pour avoir écrit un poème critiquant le pouvoir et défendant les révolutions du "Printemps arabe".
    2013 : Le 3 janvier, le groupe Al-Jazeera annonce avoir acheté la chaîne câblée américaine Current TV, co-fondée par l'ancien vice-président Al Gore, afin de créer une chaîne d'information basée aux Etats-Unis, baptisée "Al-Jazeera America". Le 7 avril, 400 représentants d'organisations caritatives et de gouvernements participent à Doha à une réunion des donateurs pour aider à la reconstruction du Darfour, au Soudan. Le 11, le Qatar débloque 3 milliards de dollars pour l'Egypte pour lui éviter la banqueroute. Le 24 juin, l'Emir du Qatar, Cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, transmet le pouvoir à son fils, le prince héritier, cheikh Tamim ben Hamad Al Khalifa. Le lendemain, l'Emir, arrivé au pouvoir en 1995 par une révolution de palais, abdique au profit de son fils, une première dans l'histoire du Qatar et dans l'histoire récente du monde arabe.

    2014
    29 janvier :
    selon le quotidien britannique The Gardian, 382 travailleurs népalais auraient trouvé la mort sur les chantiers de la Coupe du monde de football qui doit se dérouler au Qatar en 2022.
    5 mars :
    l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn annoncent le rappel de leurs ambassadeurs au Qatar, condamnant le « non-respect » par Doha de l'accord de sécurité signé à Riyad en novembre 2013.
    18 mars : nouveaux soupçons de corruption autour du Mondial au Qatar : l’ancien vice-président de la Fifa, Jack Warner, aurait perçu 2 millions de dollars d’une compagnie qatarienne.
    3 juin : le quotidien britannique The Daily Telegraph affirme détenir les preuves que Michel Platini, actuel président de l'UEFA, a rencontré en 2010 en secret le Qatarien Mohamed Bin Hammam.
    16 novembre : décision concernant le retour à Doha des ambassadeurs d'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et de Bahreïn, qui scelle une réconciliation entre le Qatar et ses partenaires du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

    2015
    18 août : la loi oblige les entreprises à payer les migrants par virement bancaire. Cela concerne plus de 250 000 travailleurs pauvres, qui oeuvrent notamment sur les chantiers du Mondial de football de 2022. L'objectif : éviter les retards ou les non paiements des salaires.
    27 octobre : l'émir Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani promulgue la nouvelle loi, en vigueur qu'en 2017, qui aménage le système de «Kafala» qui met jusqu’à présent les travailleurs étrangers à la limite de «l’esclavage moderne» selon plusieurs organisations internationales. En effet, sans l’accord de l’employeur, il est impossible de quitter le pays ou de changer de travail.
    1er décembre : Amnesty International dénonce les conditions de travail déplorables des migrants et l'absence de véritables réformes.
    18 décembre : l’émirat est une nouvelle fois décrié pour non-respect des droits de l’homme, selon le rapport de la Confédération internationale du travail.

    2016
    31 mars : Amnesty international dénonce une nouvelle fois, dans un rapport, les conditions de travail des étrangers qui officient dans les infrastructures pour le Mondial 2022 organisé par le Qatar. Elle en appelle encore une fois à la réaction de la FIFA.
    23 octobre : le gouvernement annonce pour la première fois la mort d’un ouvrier de la Coupe du monde de football 2022. Depuis six ans, les ONG et associations dénoncent les conditions de travail des ouvriers et de nombreux décès. Selon la Confédération syndicale internationale, entre 2010 et 2014, environ 1 200 ouvriers seraient morts.

    Documentation RFI, novembre 2016

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.