GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Septembre
Samedi 16 Septembre
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le cardinal Philippe Barbarin sera jugé du 4 au 6 avril 2018 pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs commises par un prêtre dans son diocèse de Lyon, en France, il y a plus de 25 ans.

    Royaume-Uni

    media

    Situation géographique
    Le Royaume-Uni est un pays insulaire situé à l'ouest de l'Europe occidentale bordé par l'océan Atlantique et la mer d'Irlande à l'ouest, la Manche au sud et la mer du Nord à l'est. D’une superficie totale de 244 820 km², le Royaume-Uni comprend l'île de Grande-Bretagne (Angleterre, Écosse et Pays de Galles) et le nord-est de l'île d'Irlande (Irlande du Nord), ainsi que plusieurs petites îles et archipels.

    Capitale : Londres (7,8 millions d’habitants)

    Régime politique : Monarchie parlementaire

    Démographie
    Population totale : 63,6 millions
    Indice de fécondité : 1,9
    Densité : 261,13 hab./km²
    Espérance de vie : Femmes : 83,6 ans - Hommes : 79,5 ans

    Société
    Langues : anglais, gallois, écossais, irlandais
    Religions : anglicans (45 %), catholiques (15 %), musulmans (3 %), hindouistes (1 %)
    Développement humain : 14e/187 pays (PNUD 2014)

    Union européenne
    Année d'adhésion : 1973
    Nombre de députés au Parlement européen : 73/751

    Economie
    Monnaie : livre sterling
    Croissance : 2,6 % (2014)
    Dette publique : 88,56 % du PIB
    PIB par habitant : 38 281 $
    Inflation : 2,56 %

    Chronologie
    1536-1543 : union de l'Angleterre et du Pays de Galles, annexé dès la fin du 13ème siècle.
    1707 : union de l'Angleterre et de l'Ecosse, dominée par l'Angleterre au XIVème siècle
    1800 : rattachement de l’Irlande à la Grande-Bretagne
    1916 : insurrection nationaliste en Irlande. Début de la guerre d'indépendance en 1919.
    1921 : partition de l'Irlande par le traité anglo-irlandais de Londres. Vingt-six comtés sur trente-deux, à majorité catholique, obtiennent l'indépendance sous la forme d'un dominion qui devient l'Etat libre d'Irlande en 1922. Au nord-est, six comtés de l'Ulster, à majorité protestante, restent britanniques et forment l'Irlande du Nord.
    1953 : le 2 juin, couronnement de la reine Elizabeth II.
    1969 : début des violences en Irlande du Nord contre les discriminations imposées à la minorité catholique. L'IRA (Armée républicaine irlandaise), organisation clandestine qui revendique le rattachement de la province à l'Irlande, multiplie les actions terroristes auxquelles répondent par la violence les groupes paramilitaires protestants.
    1972 : le 30 janvier, des militaires britanniques tirent sur la foule venue manifester pour la défense des droits civiques dans le quartier de Londonderry, en Irlande du Nord. 13 personnes sont tuées et 13 autres blessés. L’événement sera plus connu sous le nom de « Bloody Sunday ».
    1979 : gouvernement conservateur de Margaret Thatcher.
    1982 : intervention britannique contre l'invasion et la tentative d’annexion des Iles Malouines par la junte argentine.
    1990 : démission de Margaret Thatcher après onze ans de pouvoir, John Major est nommé Premier ministre.
    1994 : inauguration du Tunnel sous la Manche.
    1997 : victoire du Parti travailliste (Labour) aux élections générales après 18 ans d'opposition. Tony Blair, 43 ans, devient le plus jeune Premier ministre que le Royaume-Uni ait connu depuis 1812. Le 31 août, Lady Diana meurt dans un accident de voiture à Paris.
    1998 : signature de l'accord de Stormont (dit du "Vendredi saint") qui met fin à près de trente ans de guerre civile en Irlande du Nord. Il rétablit l'exécutif et l'assemblée autonomes au sein desquels protestants et catholiques doivent partager le pouvoir équitablement. L'accord est approuvé par référendum en Irlande du Nord et en Irlande.
    1999 : loi de dévolution qui accorde une large autonomie à l'Ecosse et au Pays de Galles, où sont institués un gouvernement et un Parlement ayant la responsabilité des affaires locales dans de nombreux domaines.
    2003 : engagement britannique aux côtés des Etats-Unis dans la guerre contre l'Irak.
    2005 : le 7 juillet, attentats islamistes meurtriers à Londres qui provoquent la mort de 56 personnes. L'IRA annonce l'abandon définitif de la lutte armée en Irlande du Nord et démantèle son arsenal.
    2007 : démission de Tony Blair après dix ans de pouvoir, Gordon Brown est nommé Premier ministre.
    2010 : le 5 avril, le Premier ministre Gordon Brown annonce la dissolution de la Chambre des communes, et fixe les élections législatives au jeudi 6 mai. Victoire des Conservateurs aux élections législatives, sans majorité absolue. David Cameron devient Premier ministre le 12 mai et forme un gouvernement avec les Libéraux-démocrates de Nick Clegg.

    2011
    26 mars : entre 250 et 500 000 personnes manifestent dans le centre de Londres pour protester contre les mesures d'austérité du gouvernement qui prévoient des coupes budgétaires de plus de 90 milliards d'euros d'ici à 2015.
    29 avril : mariage du prince William avec Kate Middleton.
    8 juillet : Andy Coulson, ancien directeur de la communication du Premier ministre David Cameron, rédacteur en chef de "News of the World" de 2003 à 2007, est arrêté dans le cadre de l'affaire des écoutes illégales pratiquées par le tabloïd "News of the World", dans les années 2000, lorsqu'il en était le rédacteur en chef.
    10 juillet : Le tabloïde britannique à grand tirage "News of the World", propriétaire du magnat de la presse australien Rupert Murdoch, publie son dernier numéro, après 168 ans d'existence, suite à un scandale d'écoutes téléphoniques.
    18 juillet : l'ancien reporter de News of the World, Sean Hoare, l'un des dénonciateurs dans le scandale de l'affaire des écoutes téléphoniques mettant en cause le groupe Murdoch, est retrouvé mort à son domicile de Londres.
    7 août : graves émeutes dans plusieurs quartiers de la capitale, suite à la mort d’un dealer, Mark Duggan, tué par la police. Des scènes de pillages se sont déroulées toute la nuit. Les jours suivants, les émeutes se propagent dans plusieurs villes de Grande-Bretagne, dont Manchester et Birmingham, avec pillages, incendies de véhicules et affrontements avec la police. 16 000 policiers sont mobilisés.

    2012
    3 mai : défaite du parti du Premier ministre David Cameron lors des municipales, avec un taux de participation de 32 %, le plus faible dans une élection depuis 2000.
    19 juin : Julian Assange, fondateur du site Wikileaks, se réfugie à l'ambassade d'Equateur à Londres, où il demande l'asile politique.
    24 juillet : Andy Coulson et Rebekah Brooks sont inculpés dans l'affaire des écoutes illégales du News of the World. Elle sera acquittée en juin 2014, Andy Coulson sera condamné le 4 juillet 2014 à 18 mois de prison à l'issue d'un procès de huit mois.
    27 juillet : ouverture des Jeux olympiques de Londres, pour la troisième fois de l'histoire, après 1908 et 1948.

    2013
    23 janvier : David Cameron promet un référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne (d'ici à 2017, s'il est réélu pour un second mandat).
    10 -11 mars : référendum d’autodétermination aux Malouines : 99,8% veulent rester « territoire d’outre-mer du Royaume-Uni ».
    21 mars : le Premier ministre écossais, Alex Salmond, annonce la date du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse : ce sera le jeudi 18 septembre 2014.
    23 mars : mort «inexpliquée» de l’oligarque russe Boris Berezovski dans sa maison de la banlieue de Londres
    8 avril : décès de l’ex-Premier ministre Margaret Thatcher à 87 ans.
    22 mai : en plein jour, un soldat de l'armée est poignardé à plusieurs reprises en pleine rue par 2 hommes armés de hachoir et de couteau de cuisine.
    6 juin : la justice britannique décide d'indemniser plus de 5 200 survivants kényans ayant subi des actes de torture par les forces coloniales pendant la rébellion des Mau Mau, dans les années 1950.
    22 juillet : naissance du prince George, fils de William et de Kate Middleton, troisième dans l’ordre de succession.
    19 décembre : le plafond de l'Apollo Theatre, construit en 1901 dans le quartier de Soho, s'effondre en pleine représentation, faisant au moins 88 blessés, dont sept graves.

    2014
    15 février : le pays est touché par les inondations les plus graves depuis 250 ans, après plus de 10 semaines de pluies presque ininterrompues.
    28 mars : entrée en vigueur en Angleterre et au Pays de Galles de la loi légalisant le mariage de couples homosexuels.
    9 avril : démission de la ministre de la Culture, Maria Miller, au cœur d'une tempête politique concernant ses notes de frais.
    2 mai : Max Clifford, 71 ans, ancien gourou des relations publiques, est condamné à huit ans de prison pour des agressions sexuelles commises sur quatre adolescentes et jeunes femmes. Il est la première personnalité du showbiz condamnée au Royaume-Uni dans la vague de poursuites engagées à la suite de l'affaire Jimmy Savile, animateur de la BBC mort en 2011, au cœur d'un retentissant scandale d'agressions sexuelles révélé un an après sa mort.
    10 juin : scandale politique : l'inspection de l'éducation nationale Ofsted publie un rapport dénonçant l’infiltration par des extrémismes musulmans de six écoles publiques de Birmingham.
    14 juillet : au terme de cinq heures de débats, l'Eglise anglicane d'Angleterre a donné son feu vert en faveur de l'ordination de femmes évêques.
    15 juillet : en prévision des élections générales de mi-2015, le Premier ministre David Cameron réalise une profonde refonte de son gouvernement, la plus importante depuis son accession au pouvoir. Le principal changement est le départ du ministre des affaires étrangères William Hague..
    31 juillet : ouverture d’une enquête publique sur la mort d'Alexandre Litvinenko, l'ancien espion russe assassiné à Londres en 2006.
    26 août : un rapport révèle que 1 400 mineures ont été victimes d'abus sexuels et exploitées entre 1997 et 2013 à Rotherham, une ville du nord-est de l'Angleterre.
    14 septembre : l'Etat islamique (EI) revendique la décapitation d'un nouvel otage, le travailleur humanitaire britannique David Haines, au moment où les Etats-Unis mènent une vaste offensive diplomatique pour bâtir une coalition internationale anti-jihadistes.
    18 septembre : référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, le "non" l'emporte à 55,3 %, le oui obtenant 44,7 % des suffrages. Le Premier ministre David Cameron promet plus d’autonomie à l'Ecosse, en matière fiscale notamment.
    3 octobre : le gouvernement présente un plan visant à diviser par trois le nombre de bâtiments officiels à Londres tout en déménageant certains services en périphérie, avec l'ambition de réaliser des "milliards" de livres d'économies. Ce même jour, le Premier ministre David Cameron condamne "le meurtre brutal d'Alan Henning par l'Etat islamique", organisation qui a revendiqué l'exécution par décapitation de l'humanitaire dans une vidéo.
    24 octobre : la reine Elisabeth II écrit son tout premier tweet, à la fin de la visite inaugurale d'une nouvelle galerie du musée des Sciences de Londres.
    17 décembre : la révérende Libby Lane est désignée évêque de Stockport, dans le nord-ouest de l'Angleterre. C’est la première fois que l’église anglicane nomme une femme évêque.

    2015
    2 mai : naissance de Charlotte Elizabeth Diana, fille du prince William et de son épouse Kate, en quatrième position dans l'ordre de succession au trône.
    7 mai : le Premier ministre David Cameron sort grand vainqueur des législatives avec 331 députés conservateurs sur 650 à la chambre des Communes.
    27 juillet : le président adjoint de la chambre des Lords, Lord John Sewel, démissionne après la diffusion par le tabloïd The Sun de photos et d'une vidéo le montrant en train de consommer de la cocaïne avec des prostituées.
    11 août : grève des employés de la National Gallery de Londres pour protester contre un plan de privatisation du musée.
    20 août : les ministres français et britannique de l'Intérieur concluent un accord sur le problème migratoire. Ils souhaitent créer un centre de commandement géré par les deux pays, pour faire face au phénomène des passeurs.
    23 août : réouverture de l'ambassade britannique à Téhéran, capitale d'Iran. La représentation était fermée depuis près de quatre ans, après avoir été saccagée par des militants islamistes.
    28 août : publication des chiffres de l'immigration, annonçant l'installation de 330 000 personnes dans le pays, entre avril 2014 et mars 2015, presque 100 000 de plus que l'année précédente.
    9 septembre : Elisabeth II entre un peu plus dans l’histoire en devenant la souveraine britannique au règne le plus long. Couronnée à l'âge de 25 ans, le 6 février 1952, elle fête ses 63 ans, sept mois et trois jours de règne. Elle détrône ainsi son arrière-arrière-grand-mère, la reine-impératrice Victoria, qui détenait jusqu’ici le record de longévité.
    11 septembre : en Irlande du Nord, démission du Premier ministre Peter Robinson ainsi que la quasi-totalité des ministres du Parti démocratique d'Ulster. C'est la plus grave crise politique qui touche la province depuis plus de dix ans. Elle fait suite à un scandale autour d'un meurtre commis cet été et lié à l'ex-Armée républicaine irlandaise, l'IRA.
    12 septembre : Jeremy Corbyn, tenant d'une ligne de gauche radicale, est largement élu à la tête du Parti travailliste britannique. Il rafle 59,6 % des suffrages. Cette victoire consacre la surprenante ascension d'un eurosceptique de 66 ans, relativement inconnu du grand public avant la campagne.
    19 octobre : le Premier ministre David Cameron présente sa «nouvelle stratégie contre l'extrémisme», plusieurs nouvelles mesures qui ciblent notamment les jeunes. Le but est d'empêcher les groupes jihadistes de recruter au Royaume-Uni.
    4 novembre : le gouvernement dévoile un projet de loi destiné à étendre les pouvoirs de la police et des agences de surveillance et notamment l'interception des communications. Mais ce texte est critiqué par les organisations de défense des libertés civiles qui craignent que le renseignement n'abuse systématiquement de ces nouvelles prérogatives.
    10 novembre : le Premier ministre David Cameron marque officiellement le début du processus de renégociation de l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne, en présentant ses quatre objectifs dans le processus de renégociation avec les autres États membres de l'UE, n'excluant pas de « reconsidérer » l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union s'il n'obtenait pas ce qu'il veut.
    25 novembre : le ministre des Finances George Osborne annonce l'abandon d'une réforme fiscale qui devait réduire les crédit d'impôts accordés aux plus démunis et promet que la police serait épargnée par les coupes budgétaires.
    26 novembre : le Premier ministre présente devant le Parlement ses arguments afin d'étendre à la Syrie les bombardements que la Royal Air Force mène contre le groupe État islamique en Irak.
    2 décembre : les députés approuvent par 397 voix contre 223 des frappes aériennes en Syrie contre l'organisation Etat islamique. Et la Royal Air Force effectue le lendemain ses premières bombardements.
    18 décembre : fermeture de la toute dernière « deep coal mine », au nord de l’Angleterre, dernière mine à charbon, industrie qui a fait de la Grande-Bretagne le moteur de la Révolution industrielle.

    2016
    21 janvier : selon les conclusions des travaux menés par la commission dirigée par le juge Owen depuis un an sur les circonstances de la mort, à Londres, de l’ancien espion russe Alexandre Litvinenko, celui-ci a été empoisonné au polonium en 2006 dans une opération des services secrets russes (FSB) « probablement approuvée » par Vladimir Poutine en personne.
    1er février : c’est une première en Europe : les autorités sanitaires autorisent une équipe de chercheurs à manipuler le génome d’embryons à des fins de recherche. Cette procédure, très encadrée, doit permettre de comprendre pourquoi certaines femmes enceintes font des fausses couches.
    4 février : le président équatorien Rafael Correa se félicite du fait que les Nations unies donnent raison à son gouvernement «après tant d'années», en jugeant illégal le confinement de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, qui vit reclus dans l'ambassade de Quito à Londres depuis 2012. Le fondateur de Wikileaks fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen suite à des accusations de viol lancées par une Suédoise en 2010.
    22 février : David Cameron présente au Parlement les réformes qu'il a négociées à Bruxelles pour éviter une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.
    6 avril : le pays durcit un peu plus ses conditions d’immigration. 35 000 livres par an brut, soit environ 44 000 euros, c’est le salaire annuel que les travailleurs qualifiés non européens devront gagner s’ils veulent obtenir la résidence permanente, après cinq ans passés dans l'île. Sachant que le salaire moyen national est de 20 800 livres soit 26 000 euros, le but du gouvernement est clair : réduire l’immigration.
    7 avril : David Cameron reconnaît finalement qu'il avait bien touché de l'argent venant des paradis fiscaux, suite au scandale des "Panama Papers" (une immense fuite venant du Panama qui lève un coin du voile sur l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent). Après avoir refusé de répondre pendant quatre jours, le Premier ministre avoue qu'il avait des actions venant de son père, vendues en 2010. Deux jours plus tard, pour essayer de calmer l'opinion publique, David Cameron publie ses déclarations fiscales sur les six dernières années, depuis qu'il est en poste, déclenchant immédiatement une nouvelle polémique.
    11 avril : le Premier ministre contre-attaque, défend la société offshore de son père Ian devant le Parlement, en répétant que ses affaires étaient tout à fait légales, et présente des mesures contre l’évasion fiscale, tandis que plusieurs personnalités politiques se sont, de leur côté, empressées de rendre publiques leurs déclarations d’impôts.
    15 avril : démarrage de la campagne officielle à dix semaines du référendum sur la place du Royaume-Uni dans l'Union européenne.
    28 avril : l’ancien maire de Londres Ken Livingstone est suspendu du Labour pour avoir déclaré qu’«Hitler soutenait le sionisme». Le dirigeant du Labour Jeremy Corbyn assure que son parti a une politique de « tolérance zéro » concernant l’antisémitisme.
    5 mai : le travailliste Sadiq Khan remporte la mairie de Londres, avec 1 310 143 voix contre 994 614 pour son adversaire Zac Goldsmith. Il succède donc au charismatique conservateur Boris Johnson. Et devient le premier édile musulman d'une grande capitale occidentale.
    16 juin : la députée pro-UE Jo Cox, 41 ans, succombe à ses blessures après avoir été attaquée à Birstall, dans le nord de l'Angleterre, par un homme qui lui a tiré dessus et l'a poignardée.
    23 juin : les Britanniques votent à 51,9 % pour une sortie de l'Union européenne. Le Premier ministre David Cameron, qui a fait campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, annonce sa démission avant octobre. A l'ouverture des places financières européennes, la bourse de Londres chute de plus de 7 %, celle de Paris de près de 10 %, celle de Francfort de 9,8 % et celle de Vienne de plus de 10 %. Les principales bourses européennes plongent, touchées de plein fouet par la victoire des partisans du Brexit à l’issue du référendum.
    26 juin : le succès grandissant de la pétition pour un nouveau référendum déposée sur le site du Parlement, qui atteint plus de trois millions de signatures, commence à faire du remous à la chambre des députés. Le député David Lammy demande un vote du Parlement pour bloquer le processus de départ du Royaume-Uni de l'Union européenne.
    28 juin : Commission, Parlement, présidence du Conseil... Londres est sommé de toutes parts de remettre au plus vite sa demande officielle de sortie de l'UE.
    2 juillet : des milliers de Britanniques descendent dans la rue pour protester contre le Brexit. Avec ce slogan : « N'abandonnons pas la prochaine génération. Manifestons, protestons et stoppons le Brexit ».
    6 juillet : le « Brexit » continue à peser sur la monnaie britannique. La livre sterling replonge à ses plus bas niveaux depuis 31 ans face au dollar, passant sous la barre de 1,30 dollar.
    9 juillet : le gouvernement répond au plus de quatre millions de citoyens qui ont signé une pétition pour appeler à l'organisation d'un second référendum après celui du 23 juin : il n'y aura pas de second vote.
    13 juillet : la ministre de l'Intérieur Theresa May devient Premier ministre. Elle a été chargée par la reine Elisabeth II, selon la tradition, de former le nouveau gouvernement qui aura la lourde charge de mettre en œuvre le Brexit. Le lendemain, La nouvelle Première ministre Theresa May annonce son gouvernement. Les promoteurs d'une sortie de l'Union européenne s'y offrent une place de choix, tandis que plusieurs femmes sont promues.
    27 juillet : le Français Michel Barnier, Européen convaincu, est désigné pour négocier, au nom de la Commission européenne, la sortie du Royaume-Uni de l'UE.
    30 juillet : quelques milliers d'Ecossais défilent dans les rues de Glasgow pour demander un nouveau référendum sur l'indépendance. Une demande qui s'inscrit dans le contexte du Brexit voté il y a plus d'un mois. Contrairement au reste du Royaume-Uni (sauf l'Irlande du Nord), les Ecossais s'étaient prononcés à 62 % pour le maintien des Britanniques au sein de l'Union européenne.
    18 août : publication d'un rapport qui dénonce les discriminations : depuis le Brexit, les actes racistes augmentent. Le rapport souligne que les inégalités entre communautés demeurent extrêmement élevées, et que le climat qui règne sur l'île depuis le vote pour sortir de l’Union européenne n’a fait qu’aggraver les tensions.
    19 août : depuis le vote en faveur du Brexit, la chasse au passeport européen est ouverte. Pour assurer leurs arrières avant la sortie effective du Royaume-Uni de l’Union européenne, et en guise de résistance parfois, certains Britanniques envisagent de demander une autre nationalité. Selon le «New York Times», l’ambassade d’Allemagne à Londres a reçu plus de 400 demandes de renseignements depuis le Brexit et au moins une centaine de demandes formelles, alors qu’elle traite habituellement une vingtaine de requêtes de ce type par an.
    12 septembre : l’ancien Premier ministre David Cameron renonce à son poste de député.
    14 septembre : une commission parlementaire accuse David Cameron d’avoir favorisé l’essor du groupe Etat islamique en Afrique en menant une intervention militaire mal préparée en Libye en 2011. Dans un rapport accablant pour l’ancien Premier ministre, les députés estiment que cette campagne de bombardements initiée aux côtés de la France a accéléré l’effondrement politique et économique de la Libye.
    24 septembre : réélection triomphale de Jeremy Corbyn à la tête du parti travailliste Labour.
    3 novembre : la Haute Cour de justice décide que le Parlement devra valider le déclenchement par le gouvernement de la procédure de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.
    23 novembre : la cour criminelle de Londres déclare l’extrémiste de droite Thomas Mair coupable du meurtre de la députée travailliste pro-européenne Jox Cox en juin dernier et le condamne à la perpétuité, sans possibilité de libération.
    28 novembre : Paul Nuttall est élu chef du parti europhobe UKIP,  troisième force politique du pays. Au lendemain du référendum sur la sortie du Royame-Uni de l’Union européenne, fin juin, Nigel Farage avait démissionné, mais Diane James, élue pour le remplacer avait jeté l’éponge au bout de dix-huit jours. Depuis le Brexit, le parti, en crise, est traversé par des divisions.
    5 décembre : la Cour suprême analyse le dossier du Brexit. Le gouvernement britannique va tenter de convaincre la plus haute juridiction du pays d'annuler un jugement qui l'oblige à consulter le parlement avant de déclencher la procédure du Brexit. avec l'Union européenne. L'examen va durer 4 jours, la décision n'est pas attendue avant janvier, en raison de la complexité du dossier.

    2017
    3 janvier : démission soudaine de l’ambassadeur britannique auprès de l’UE Ivan Rogers. Il sera remplacé deux jours plus tard par Tim Barrow, ancien ambassadeur à Moscou et diplomate à Bruxelles à deux reprises. Tim Barrow n'a jamais publiquement pris position sur le « Brexit », mais il y serait plus favorable que son prédécesseur. Ce diplomate proche de Theresa May aurait été choisi pour son expérience et pour calmer la grogne des hauts fonctionnaires.
    9 janvier : démission du vice-Premier ministre Martin McGuinness, ce qui entraîne également celui de la Première ministre Arlene Foster en vertu de l'accord de partage du pouvoir dans la province britannique. A l'origine de cette situation, une enquête sur des abus liés à un programme de subventions aux énergies renouvelables qui a causé des tensions entre les deux têtes de l'exécutif. Elections pour un nouveau gouvernement le 2 mars.
    24 janvier : la Cour suprême décide que le Parlement devra être consulté sur le processus de divorce avec l'Union européenne. Les députés auront donc leur mot à dire sur le Brexit. C’est la confirmation d'un premier avis rendu par la Haute Cour de Londres en novembre et c'est une mauvaise nouvelle pour Theresa May dont la Cour a rejeté l’appel.
    27 janvier : pour sa première rencontre internationale, Donald Trump accueille la Première ministre Theresa May à la Maison Blanche. Quelques jours plus tard, plus d'un million de personnes signent une pétition demandant à Theresa May d'annuler son invitation à Donald Trump pour une visite d'Etat. Ce voyage officiel prévu en 2017 implique une rencontre Elizabeth II à Buckingham Palace : un honneur dont ne peut être digne le nouveau locataire de la Maison Blanche selon les signataires.

    Documentation RFI, février 2017

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.