GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Sierra Leone

    media

    Situation géographique
    État d’Afrique de l’Ouest d’une superficie de 71 740 km², la Sierra Leone est située entre la Guinée au nord et au nord-est, le Liberia au sud-est et l’océan Atlantique au sud-ouest.

    Capitale : Freetown (853 651 habitants en 2012)

    Régime politique : République

    Démographie
    Population : 5 997 486 habitants
    Densité : 83,6 hab./km²
    Indice de fécondité : 4,7
    Croissance démographique : 2,2 %
    Espérance de vie : Femmes : 48 ans - Hommes : 47 ans

    Société
    Ethnies et nationalités : Mendés, Temnés, Peuls, Créoles
    Langues : anglais (officiel), krio, mende, temne
    Religions : musulmans (60 %), religions traditionnelles (30 %), chrétiens (10 %)
    Alphabétisation : 42 %
    Développement humain : 177e / 186 pays (PNUD 2013)

    Economie
    Monnaie : leone
    Croissance : 21,29 % (2012)
    Inflation : 16,2 %
    PIB par habitant : 496 $
    Dette publique : 53,711% du PIB

    Chronologie
    27 avril 1961 : indépendance de la Sierra Leone, ancienne colonie britannique.
    1964 : Albert Margaï devient Premier ministre et instaure un régime autoritaire.
    1967-1968 : crise politique caractérisée par une série de coups d'État militaires et de conflits ethniques.
    1969 : instauration d’une politique de rigueur financière par le Premier ministre, Siaka Stevens.
    1971 : en mars, intervention des troupes guinéennes pour soutenir Siaka Stevens, victime d’une tentative de coup d’État par le général Bangura. En avril, instauration de la République.
    1971-1985 : réélection successive de Siaka Stevens en tant que président de la République.
    1985 : démission de Siaka Stevens. Le général Joseph Saidu Momoh devient président.
    1987 : en mars, tentative de coup d’État dirigé par les proches de Siaka Stevens. En novembre, l'état d'urgence économique est décrété par le président Momoh.
    1991-1996 : première phase de la guerre civile marquée par la rébellion du Revolutionary United Front (RUF) soutenu par Charles Taylor. Coups d’État militaires successifs.
    1997-2002 : deuxième phase de la guerre civile durant laquelle la communauté internationale intervient militairement. D’abord la CEDEAO, puis l’ONU et enfin la Grande-Bretagne sous mandat onusien mettent fin à une guerre civile qui aura fait environ 100 000 morts et 2 millions de déplacés.
    2002 : création du Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) pour juger les auteurs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.
    2005 : fin de la mission des Casques bleus de la Mission des Nations unies en Sierra Leone (Minusil).
    2006 : arrestation au Nigeria et extradition au Sierra Leone de Charles Taylor. Le Conseil de sécurité de l’ONU décide de transférer son procès à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye (Pays-Bas).
    2007 : en avril, annulation par le Club de Paris de 100 % de la dette. En septembre, élection d’Ernest Bai Koroma à la présidence de la République. En juin, ouverture du procès Charles Taylor pour crimes contre l'humanité, devant la Cour Spéciale pour la Sierra Leone à La Haye, aux Pays-Bas. En novembre, découverte du plus important gisement de fer du continent africain à Tonkolili.
    2008 : en octobre, création du Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (Binucsil).
    2009 : découverte d’un vaste gisement de pétrole offshore dans un contexte d’amélioration du climat économique.
    2010 : levée des sanctions de l'ONU interdisant "la vente ou la fourniture d'armement", en vigueur depuis 1998.
    2012 : le 26 avril, l'ex-président libérien Charles Taylor est reconnu coupable, par la Cour spéciale pour la Sierra Leone, de crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Sa condamnation à 50 ans de prison est annoncée le 30 mai. Le 17 novembre, Ernest Bai Koroma est réélu président.
    2013 : le 30 décembre, fermeture du Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL).

    2014
    5 mars : fermeture du Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (Binucsil), mis en place il y a 15 ans. L'ONU considère que le pays "représente un des cas des plus réussis au monde de redressement post-conflit, de maintien de la paix et de consolidation de la paix".
    2 juin : annonce d'un bilan en hausse concernant l'épidémie de fièvre Ebola qui s'est déclarée le 26 mai et a fait depuis cinq morts parmi quinze cas confirmés.
    2 juillet : l'épidémie d'Ebola touche le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée, ayant déjà provoqué 399 décès. Le 30, le président Ernest Bai Koroma décrète l'état d'urgence face à l'épidémie de virus Ebola qui a fait 224 morts dans le pays.
    24 septembre : 90 corps sont récupérés lors d'une opération de confinement de la population, durant trois jours (du 19 au 21), pour lutter contre Ebola. Le lendemain, confinement "immédiat" de trois régions et  de 12 chefferies pour une durée indéterminée.
    7 octobre : le gouvernement lance des programmes d'enseignement diffusés par la radio et la télévision pour remédier à la fermeture, pour cause d'épidémie d'Ebola, des écoles, qui risque de se prolonger jusqu'à l'année prochaine.
    24 novembre : des membres des équipes anti-Ebola chargés de récupérer les corps et de les enterrer font une grève d'un jour pour réclamer le paiement de primes de risque. En signe de protestation, certains ont transporté des corps d'une morgue pour les abandonner dans les rues, devant des bureaux de responsables du secteur de la santé : ils seront licenciés.
    23 décembre : pour la première fois en Sierra Leone, un chef coutumier local est condamné à six mois de prison ferme pour non-respect des règles contre Ebola. Il est accusé notamment d’avoir caché des malades et d’avoir organisé des enterrements non sécurisés.

    2015
    19 mars : le président Ernest Bai Koroma nomme un nouveau vice-président, Victor Bockarie Foh, un baron du parti au pouvoir, le Congrès de tout le peuple (APC), jusqu'alors ambassadeur en Chine, qui prête serment le jour même, succédant à Samuel Sam-Sumana, limogé.
    7 novembre : l'OMS déclare la fin de l'épidémie Ebola au Sierra Leone (3 900 décès enregistrés).

    2016
    15 janvier : les autorités confirment un décès dû au virus Ebola. Un second cas sera confirmé le 20.
    4 février : Amnesty International et Human Rights Watch demandent au président Ernest Bai Koroma de promulguer la loi autorisant l’avortement. Avec cinq ONG sierra-léonaises de défense des droits de l’homme, ces organisations rappellent que cette loi a été votée par le Parlement en décembre 2015.
    26 mars : début d'une opération visant la destruction de quelque 5 000 armes pour améliorer la sécurité dans le pays.

    2017
    16 mars : annonce de la découverte d'un énorme diamant de 706 carats.
    14 août : plusieurs centaines de personnes décèdent dans une gigantesque coulée de boue qui a touché la banlieue de Freetown. Le lendemain, "face à ce désastre", le président Ernest Bai Koroma lance un appel à l'aide internationale. 11 jours plus tard, le bilant est passé de 600 à 810 personnes disparues, et plus de 500 morts.
    4 décembre : c'est à New York que le gouvernement de Sierra Leone réalise la vente aux enchères de l'un des plus gros diamants connus, trouvé en mars dans la province de Kono, à l'est du pays. La pièce de 709 carats, environ 140 grammes, a été acheté plus de 6,5 millions de dollars par un joaillier britannique, et l'argent va aller directement et complètement en Sierra Leone.

    2018
    7 mars : plus de 3 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour élire leurs représentants locaux, leurs députés ainsi que le prochain président de la République.

    Service de la Documentation RFI, mars 2018

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.