GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Suède

    media

    Situation géographique
    Pays d'Europe du nord bordé par la mer Baltique, la Suède (449 964 km²) est frontalière de la Norvège à l'ouest et au nord, et de la Finlande à l'est. Son extrémité méridionale est très proche du Danemark.

    Capitale : Stockholm (1,29 million d'habitants)

    Régime politique : Monarchie constitutionnelle à régime parlementaire

    Démographie
    Population totale : 9, 5 millions d'habitants
    Densité : 21,14 hab./km²
    Indice de fécondité : 1,9
    Espérance de vie : Femmes : 83,6 ans - Hommes : 79,9 ans

    Société
    Langue : suédois
    Religion : protestants luthériens (87 %)
    Développement humain : 12e / 187 pays (PNUD 2014)

    Union européenne
    Année d'adhésion : 1995
    Nombre de députés au Parlement européen : 20 / 751

    Economie
    Monnaie : couronne suédoise
    Croissance : 2% (2014)
    Dette publique : 50,12 % du PIB
    PIB par habitant : 79 055 $
    Inflation : -0,22 %

    Chronologie
    1905 : la Suède se sépare de la Norvège et proclame son indépendance.
    1907 : Gustav V devient roi.
    1911 : suffrage universel pour les hommes. Premier gouvernement libéral.
    1914 : démission du roi suite à un désaccord en matière de politique de défense.
    1921 : suffrage universel pour les femmes.
    1914-1918 : la Suède conserve sa neutralité mais approvisionne l'Allemagne. Les Alliés imposent un blocus.
    1917 : pénurie alimentaire. Le gouvernement conservateur démissionne. Nils Eden forme un gouvernement libéral.
    1921 : la Suède doit céder les îles Aland à la Finlande en représailles à son rôle pendant la guerre.
    1932 : grave récession. Les sociaux-démocrates arrivent au pouvoir menés par Per Albin Hannsson.
    1939-1945 : la Suède conserve sa neutralité mais accorde un droit de transit aux Allemands.
    1949 : adhésion au Conseil de l'Europe, mais pas à l'OTAN.
    1950 : Gustave VI Adolphe devient roi.
    1953 : adhésion au Conseil nordique.
    1973 : à la mort du roi Gustav VI Adolphe, son petit-fils, Carl XVI Gustav, prend la succession.
    1976 : le parti travailliste social-démocrate perd le pouvoir. Formation d'un gouvernement de coalition mené par Thorbjörn Fälldin.
    1978 : Thorbjörn Fälldin démissionne suite à une controverse sur l'énergie nucléaire. Ola Ullsten est nommé Premier ministre.
    1982 : le parti travailliste social-démocrate sort minoritaire des élections législatives. Olof Palme est nommé Premier ministre.
    1986 : le Premier ministre Olof Palme est assassiné. Son adjoint Ingvar Carlsson lui succède.
    1991 : la Suède propose son adhésion à l'Union européenne. Le premier ministre Ingvar Carlsson démissionne ne pouvant former un gouvernement. Carl Bildt, chef du Parti conservateur, forme un gouvernement de coalition minoritaire.
    1994 : le 28 septembre, naufrage d'un ferry "Estonia" qui assurait la liaison entre la Suède et l'Estonie, 900 morts. Le 13 novembre, référendum sur l'adhésion à l'Union européenne. Le « oui » l'emporte avec 52,2 % des voix.
    1997 : le 3 juin, le Premier ministre Goran Persson annonce que la Suède ne rejoindra pas la zone euro en 1999.
    1998 : élections législatives : le Parti social-démocrate forme un gouvernement de coalition avec le Parti de gauche et les Verts. Le 30 octobre, incendie dans une discothèque de Göteborg : 73 morts.
    2001 : le 25 mars, la Suède entre dans l'Espace Schengen.
    2003 : le 10 septembre, la ministre des Affaires étrangères Anna Lindh est agressée à coups de couteau dans un grand magasin de Stockholm alors qu'elle faisait campagne pour le référendum sur l'adoption de l'euro. Elle décède le lendemain. Le référendum sur l'euro est maintenu pour le dimanche 14 septembre et les Suédois se prononcent contre l'adoption de l’euro, avec 56,1 % des voix. Le 25, la police annonce l’arrestation du meurtrier présumé : il s'agit "d'un homme de 25 ans, Mijailo Mijailovic. Selon plusieurs témoignages, "il haïssait Anna Lindh" pour avoir autorisé les bombardements de l'OTAN sur la Serbie en 1999.
    2004 : ouverture le 14 janvier du procès de Mijailo Mijailovic, assassin présumé de la ministre des Affaires étrangères Anna Lindh. Le 23 mars, il est condamné à la prison à perpétuité. Cette condamnation sera annulée le 8 juillet par la Cour d'appel de Stockholm qui ordonne que le meurtrier soit placé dans un établissement psychiatrique. Le 2 décembre, la Cour suprême condamne à la prison à vie (15 ans) Mijailo Mijailovic pour l'assassinat de la ministre, rejetant la décision de la Cour d'appel.
    2006 : 6,8 millions d'électeurs sont appelés aux urnes le 17 septembre pour des élections législatives visant à élire 349 députés. Après 12 ans au poste de Premier ministre, le social-démocrate Göran Persson, reconnait sa défaite et donne sa démission. Le chef de la coalition de droite, l'Alliance, obtient 48,1 % des voix, et Fredrik Reinfeldt est chargé de former un nouveau gouvernement.

    2010
    19 septembre : la coalition de droite menée par le Premier ministre Fredrik Reinfeldt a remporté les élections législatives, mais ne bénéficie pas d'une majorité suffisante pour gouverner seul. Les Démocrates de Suède, parti d'extrême-droite mené par Jimmy Akesson, a recueilli 5,7 % des suffrages, faisant une "percée historique" et obtenant 20 députés au parlement (Riksdag) sur un total de 249.
    18 novembre : mandat d'arrêt international à l'encontre du fondateur du site WikiLeaks, Julian Assange, dans le cadre d'une enquête pour viol et agression sexuelle.
    11 décembre : 2 bombes explosent à quelques minutes d'intervalle à Stockholm, faisant un mort, le kamikaze, un jeune Irakien de 19 ans, et 2 blessés parmi les passants. Il s'agit du premier attentat-suicide dans un pays scandinave.

    2013
    19 mai : de violents affrontements opposent, dans la banlieue de Stockholm, la police à de jeunes manifestants qui voulaient dénoncer la mort d'un homme de 69 ans abattu par la police le 13 mai. Les troubles continueront pendant plusieurs jours.

    2014
    1er juillet : un cabinet d'avocats suédois dépose à Stockholm une plainte pour crime contre l'humanité à l'encontre des dirigeants de l'Erythrée, dont le président Issaias Afeworki. La plainte est la première de ce type en Suède, étant déposée le jour de l'introduction du crime contre l'humanité dans le code pénal suédois.
    14 septembre : les sociaux-démocrates arrivent en tête des élections législatives et doivent s'atteler à la formation d'un gouvernement en composant avec un Parlement sans majorité claire où l'extrême droite enregistre une poussée historique.
    2 octobre : le Parlement suédois (Riksdag) valide la nomination de Stefan Löfven (Parti Social Démocrate) au poste de Premier ministre. Les Verts font leur entrée pour la première fois au gouvernement, dans lequel le Premier ministre a nommé des femmes aux Affaires étrangères et aux Finances.
    30 octobre : la Suède reconnaît l'Etat de Palestine.

    2015
    10 mars : le gouvernement met fin unilatéralement à sa coopération militaire avec l’Arabie saoudite, en ne renouvelant pas un accord signé en 2005, en signe de défense des droits de l'homme.
    9 juin : la ministre des Affaires étrangères, Margot Wallström, accuse l’Arabie saoudite d’user d’une « méthode moyenâgeuse » en condamnant au fouet le blogueur Raïf Badaoui connu en Occident.
    12 novembre : suite à l'arrivée massive de migrants, le gouvernement annonce la reprise de ses contrôles temporaires aux frontières.

    2016
    14 janvier : la ministre des Affaires étrangères, Margot Wallström, devient persona non grata en Israël, après avoir réclamé des « enquêtes approfondies » sur la mort d'environ 150 Palestiniens tués par les forces israéliennes ces derniers mois.

    Documentation RFI, janvier 2016

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.