GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le groupe Etat islamique revendique l'attentat contre une mosquée chiite à Kaboul (communiqué)

    Venezuela

    media

    Situation géographique
    Pays andin de 912 050 km², situé au nord de l'Amérique du Sud, le Venezuela est bordé au nord par la mer des Caraïbes, au nord-est par l'océan Atlantique, à l'est par le Guyana, au sud par le Brésil, et à l'ouest par la Colombie.

    Capitale
    Caracas : 2 millions d’habitants

    Régime politique
    République fédérale

    Démographie
    Population : 29 278 000 habitants
    Densité : 32,1 hab./km²
    Indice de fécondité : 2,4
    Croissance démographique : 1,5 %
    Espérance de vie : Femmes : 77 ans
    Hommes : 71 ans

    Société
    Langue : espagnol (officielle) et plus de 30 langues indigènes
    Ethnies : population d'origine européenne 92 %, Amérindiens
    Religions : catholiques 96 %, protestants 2 %
    Taux d’alphabétisation : 96 %
    Développement humain : 71e / 186 pays (PNUD 2013)

    Economie
    Monnaie : bolivar
    Croissance : 5,75 % (2012)
    Dette publique : 39,66 % du PIB
    PIB par habitant : 10 810 $
    Inflation : 26,1 %

    Chronologie
    5 juillet 1811 : proclamation de l’indépendance du Venezuela, ancienne colonie espagnole.
    1812-1821 : guerre de reconquête menée par l’Espagne, qui dégénère en guerre civile entre les loyalistes et les patriotes. Soutenu par les Britanniques, Simón Bolívar vainc les Espagnols.
    1830 : promulgation de la Constitution.
    1830-1847 : période d’instabilité politique dominée par une succession de coups d'État et de soulèvements populaires.
    1847-1858 : dictature des frères Monagas.
    1859-1863 : guerre civile.
    1870-1888 : présidence d’Antonio Guzmán Blanco. Période de stabilité marquée par une politique de modernisation de l'État et de développement des infrastructures du pays.
    1888-1908 : succession de dictatures militaires.
    1908-1935 : dictature de Juan Vicente Gómez, soutenue par les États-Unis. Répression généralisée contre toutes les formes d’opposition.
    1936-1958 : période d’agitation sociale réprimée par les juntes militaires se succédant à la tête de l’État.
    1958-1973 : retour de la démocratie au pouvoir. Politique de réformes menée par le président Romulo Betancourt. Adoption d’une nouvelle constitution (1961).
    1974-1979 : présidence de Carlos Andrés Pérez qui revient au pouvoir de 1989 à 1993.
    1980-1990 : une crise économique et financière provoque des soulèvements populaires.
    1992 : échec de deux coups d'État militaires fomentés par Hugo Chávez.
    1998-2011 : présidence d’Hugo Chávez. Le président est confronté à une tentative de putsch en 2002. Tentative de destitution constitutionnelle en 2004. Création de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques (Alba), proposant une alternative à l’influence des États-Unis, en 2005.

    2012 
    7 octobre : élection présidentielle. Le président sortant Hugo Chavez remporte le scrutin avec 54,42 % des voix contre 44,97 % à son rival, Henrique Capriles Radonski.
    9 décembre : Hugo Chavez annonce que son cancer a récidivé et qu'il doit se rendre à Cuba pour y subir une nouvelle opération chirurgicale. Il désigne son vice-président et le ministre des Affaires étrangères, Nicolas Maduro, pour assurer l'intérim de la présidence.

    2013
    5 mars : Nicolas Maduro annonce la mort d’Hugo Chavez suite à son cancer. Les obsèques ont lieu le 8 en présence de 32 chefs d’Etat.
    9 mars : le vice-président Nicolas Maduro prête serment en tant que président par intérim devant l'Assemblée nationale
    20 mars : Le Venezuela rompt ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis.
    14 avril : élection présidentielle, le président par intérim du Venezuela, Nicolas Maduro, remporte le scrutin avec 50,66 % des voix. Trois jours de manifestations violentes suite à cette annonce. Les Etats-Unis et l'Union européenne, qui contestent les résultats, n'ont pas envoyé de représentants.

    2014
    12 février : 3 morts dans une manifestation antigouvernementale à Caracas. En février, le Venezuela rompt ses relations diplomatiques avec le Panama, suite à la convocation par ce dernier d’une réunion du Conseil permanent de l’OEA ayant pour thème les droits de l’homme au Venezuela.
    15 avril : reprise du dialogue entre le gouvernement et l’opposition, après plus de deux mois de manifestations ayant fait 41 morts.
    16 avril : des centaines d'étudiants manifestent pieds nus à Caracas pour réclamer la démission du président Nicolas Maduro.
    26 avril : quelque 3 000 opposants défilent pour protester contre un projet de réforme des programmes scolaires et de restriction du droit à manifester.

    2015
    20 février : le maire de Caracas, Antonio Ledezma, figure de l'opposition au président Nicolas Maduro, est inculpé pour conspiration et incarcéré dans une prison militaire dans l'attente de son procès.
    10 septembre : après un procès qui a duré plus d'un an, l'ennemi numéro 1 du gouvernement, le chef du parti politique d'opposition Voluntad Popular, Leopoldo Lopez, est condamné à 13 ans et 9 mois d’emprisonnement, accusé par le pouvoir d'être responsable des violences lors des protestations étudiantes de février 2014.
    15 octobre : l'opposant Manuel Rosales est arrêté à son retour au Venezuela après six ans d'exil au Pérou. Il avait fui son pays après avoir été accusé d'enrichissement illicite.
    25 octobre : l'un des procureurs chargés du procès de Leopoldo Lopez, Franklin Nieves, quitte précipitamment le Venezuela et sur une vidéo diffusée sur Internet, fait état des pressions qu'il aurait subies de la part du pouvoir politique et de la justice pour faire accuser l'opposant.
    9 novembre : un groupe de victimes et d'opposants au pouvoir dépose une plainte devant la Cour pénale internationale et demande l'ouverture d'une enquête préliminaire pour crimes contre l'humanité contre le président Nicolas Maduro et des hauts fonctionnaires.
    25 novembre : Luiz Manuel Díaz, secrétaire de l’Action démocratique, un parti de la coalition de l’opposition, en pleine campagne pour les législatives du 6 décembre, est assassiné par balle à Altagracia de Orituco, dans le centre du pays. L'Union européenne fait part de son inquiétude et l'Organisation des Etats américains évoque, après l'assassinat de Luiz Manuel Diaz, une « blessure mortelle pour la démocratie ». Le 29, le secrétaire général de l'OEA, Luis Almagro, demande le désarmement immédiat de groupes civils "spécialement ceux qui dépendent du gouvernement ou du parti de gouvernement".
    6 décembre : la coalition de l'opposition remporte les élections législatives en arrachant une large majorité qualifiée. Investiture de la nouvelle Assemblée le 5 janvier.

    2016
    5 janvier : jour de la rentrée parlementaire, le nouveau président de l'Assemblée nationale fait retirer de l'hémicycle les portraits d’Hugo Chavez. Dès le lendemain, les ténors du chavisme ont réagi, et cela pendant toute la semaine, pour dénoncer cette décision.
    15 janvier : pour la première fois depuis le début de la révolution chaviste il y a 17 ans, le président Nicolas Maduro s'exprime pour son traditionnel message annuel à la Nation face à une Assemblée nationale majoritairement d'opposition. Il décrète également l'état d'"urgence économique".Quelques heures avant son discours, la Banque centrale, qui n'avait pas donné de chiffres depuis décembre 2014, annonce des "chiffres catastrophiques" : entre janvier et septembre 2015, l'inflation a été de 108,7 %, une des plus élevées au monde, et le PIB a diminué de 4,5 % sur la même période.

    Documentation RFI, janvier 2016

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.