Acesso ao principal conteúdo
Lição de francês: Parlez-vous Paris ?

As pastelarias francesas

Áudio 06:45
Romak à descoberta dos bolos franceses
Romak à descoberta dos bolos franceses RFI/Liedwien van Dixhoorn

Aprenda francês com o Romak, um iraniano de 18 anos, aluno de um liceu. O Romak está em Paris há um ano e meio. Ele quer estudar medicina. O Romak adora pastelarias. Ele está impaciente em descobrir os bolos franceses, mas não sabe como os comprar por não conhecer os seus nomes. Para lhe dar a provar alguns dos mais conhecidos destes bolos temos encontro com um dos melhores pasteleiros de Paris, o Senhor Demoncy, na pastelaria de l'Eglise (da igreja), no 19° bairro de Paris.  

Publicidade

La Pâtisserie de l’Eglise (A Pastelaria da Igreja)

Situation : Place Jourdain, 19° arrondissement
Quartier : Belleville
Particularités :
• Une des plus anciennes pâtisseries parisiennes fondée en 1887
• Elue meilleure pâtisserie de Paris en 1998
• Vainqueur de la coupe du meilleur éclair au chocolat en 2003

As grandes famílias de produtos na pastelaria

La viennoiserie

Faite avec une pâte feuilletée ou une pâte levée

Le croissant
Le pain au chocolat
Le pain aux raisins
Le pain au lait
Le chausson aux pommes

Les tartes et tartelettes

Un fond de pâte brisée, pâte sablée ou pâte feuilletée avec une garniture sucrée.

La tarte aux pommes
La tarte à la crème
La tarte tatin
La tarte au citron
La tarte aux amandes

Les gâteaux

Tous les produits faits avec une pâte à choux, une pâte à biscuit, une crème et tout autre ingrédient.
 

La forêt-noire
Le gâteau au chocolat
Le quatre-quarts
Le gâteau au fromage
La génoise
 

Alguns bolos franceses conhecidos

L’opéra : création en 1955, chez Dalloyau à Paris
Un gâteau rectangulaire en plusieurs couches de biscuit trempé dans du Grand Marnier ou du café, de ganache et de crème au beurre de café recouvert d’un glaçage au chocolat noir.

L’éclair au café ou au chocolat : une pâtisserie créée en 1850 à Lyon
Avant le milieu du XIXe siècle, on l'appelait le pain à la duchesse. C'était alors une pâtisserie en pâte à choux en forme de doigt, roulée dans des amandes. Au XIXe siècle, Antonin Carême, le plus grand pâtissier de l'histoire, a l'idée de la garnir de crème pâtissière au chocolat ou au café et de la recouvrir de sucre fondant.

La religieuse au café ou au chocolat : inventée par Frascati en 1855 à Paris
Une pâtisserie à base de pâte à choux et de crème pâtissière : deux choux farcis à la crème au chocolat ou au café, posés l'un sur l'autre, et recouvert d’un glaçage.

Le Paris-Brest : créé par un pâtissier sur la route de la course cycliste en 1910.
Le pâtissier s’est inspiré de la course cycliste « Paris-Brest ». Le gâteau a la forme d’une roue de bicyclette. C’est une pâtisserie en forme de couronne, composée d'une pâte à choux fourrée d'une crème pralinée et garnie d'amandes effilées.

Le passiano : inventé par la pâtisserie de l’Eglise
Une bavaroise aux fruits de la passion avec une gelée de mûres.

A pergunta do Romak

Romak : En fait, je voulais savoir quelle est la différence entre gâteaux et pâtisseries, les pâtisseries et viennoises ?
M. Demoncy : Alors, la pâtisserie, c’est l’ensemble de tous les produits sucrés. Donc, les viennoiseries, les gâteaux, les chocolats, tout ça sont des pâtisseries. Et ensuite, la viennoiserie et les gâteaux sont des spécialités.
Romak : Et… en fait, chaque fois que je vais dans une boulangerie, je vois des différents noms de gâteaux. Et je veux savoir d’où viennent ces noms ?
M. Demoncy : Alors, les origines sont très diverses. Par exemple, la pâte à choux et les éclairs ont été inventés à Lyon. Le Paris-Brest a été inventé à Brest. L’opéra, c’est Paris. Mais ça, ce sont des vieilles pâtisseries. Il y a aussi beaucoup de créations dans notre métier. Donc, on invente beaucoup de noms.

Links :

La pâtisserie de l’église : http://www.demoncy-vergne.com/index.html
 

NewsletterReceba a newsletter diária RFI: noticiários, reportagens, entrevistas, análises, perfis, emissões, programas.

Faça o download da aplicação

Página não encontrada

O conteúdo ao qual pretende aceder não existe ou já não está disponível.