GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chili: près de 200 manifestants éborgnés par les forces de l'ordre depuis le début de la crise sociale (INDH)
    • Chili: le Parlement convoque un référendum afin de réviser la Constitution de Pinochet (officiel)
    Science

    Des cétacés et des hommes ... Les comportements les plus complexes du règne animal

    media Dauphin au large du Centre spatial Kennedy (Etats-Unis) Nasa

    L’Homme et la baleine partagent des facultés qu'on pensait strictement réservées aux humains. Une étude publiée dans la revue de Conservation Biology, fait écho des affirmations des biologistes, selon lesquelles : « conscience de soi, souffrance, culture sociale et hautes capacités mentales sont aussi l'apanage des cétacés (baleines, dauphins, marsouins) ».

    « Nous savons par nos observations que de nombreuses grandes baleines présentent les comportements les plus complexes du règne animal », assure Lori Marino, neurobiologiste de l'Université Emory d'Atlanta (Etats-Unis) : Il y a une dizaine d'années, travaillant avec les grands dauphins (Genus Tursiops), elle a pu prouver que, à la façon dont ils se regardaient dans un miroir et contemplaient une petite marque qu'elle avait placée sur leurs corps, les cétacés avaient conscience de leur propre existence, « de la même manière qu'un chimpanzé ou un petit enfant », explique-t-elle.

    Une baleine à bosse

    Georges Chapouthier, neurobiologiste et directeur du Centre Emotion à l'Université Pierre et Marie Curie, à Paris, explique que « la conscience de soi implique que les dauphins et les baleines, comme certains primates, éprouvent non seulement la douleur mais aussi la souffrance ». A la différence de la « nociception » ou « sensibilité douloureuse », c’est-à-dire le processus à l'origine du message nerveux qui déclenche la douleur, « la souffrance suppose un certain niveau de fonctions cognitives (…) Difficile de définir de quel niveau il s'agit, mais un certain nombre d'études montrent que les mammifères les plus évolués en sont dotés, comme les grands singes, les dauphins et, très probablement, les baleines ».

    Sensibles, les cétacés sont également intelligents

    Avec un cerveau proportionnel à leur poids, les cétacés sont dotés d’une intelligence qui les place au deuxième rang après l'homme et, plus intéressante encore que le volume de leur cerveau, c’est l’importance des zones cérébrales dévolues à la cognition et aux émotions qui frappe les scientifiques. Selon eux, il est très fortement probable que celles-ci « se soient développées, au moins en partie, sous l'effet des interactions sociales au sein du groupe ». Certains chercheurs vont même jusqu'à parler de « culture », une notion d'ordinaire réservée aux Homo sapiens : « Chez certaines baleines, la culture est fondamentale et sophistiquée », assure Hal Whitehead, de l'Université Dalhousie à Halifax (Canada), qui évoque des « transmissions de comportements d'une génération à l'autre », comme chez la baleine bleue.

    Dauphins à bec Joe Bunni/sosoceans.com

    Whitehead et ses collègues citent plusieurs exemples de comportements d’apprentissage et de transmissions : ainsi, « à un moment donné, à la saison de la reproduction, tous les mâles de tous les océans chantent plus ou moins le même chant, élaboré, qui évolue au fil des mois et des années ». D'autres chercheurs ont observé des orques apprenant à des congénères, originaires d'un groupe géographique différent, « comment voler le poisson sur les lignes de pêche ». Deux communautés d'orques qui se mêlent rarement, au large de Vancouver, ont appris à « se répartir les ressources : aux uns le poisson, aux autres les mammifères, comme les phoques ».

    Des conclusions d'étude qui planent au-dessus de la CBI ...

    A ce stade de connaissances sur ces mammifères, la chasse à la baleine revient à « éliminer un sous-groupe de population, ce qui est beaucoup plus que tuer un certain quota d'individus. C'est effacer une culture entière », estime et martèle Lori Marino. Et, comment dans ce cas accepter de les pourchasser au harpon comme s'ils n'étaient que du gibier ? … Une interrogation qui plane au-dessus des travaux de la Commission baleinière internationale (CBI), réunie du 21 au 25 juin 2010 à Agadir pour envisager de légaliser, pour la décennie à venir, la chasse conduite par la Norvège, l'Islande et le Japon, en dépit du moratoire en vigueur depuis 1986.

    Les deux enjeux de la position française sont le contrôle de toutes les chasses et la réduction des captures.

    Stéphane Louhaur

    Négociateur du Ministère français des Affaires étrangères auprès de la CBI

    21/06/2010 Écouter

    Comment concilier les pays quand on assiste à un terrible retour en arrière par rapport au moratoire sur la chasse de 1986.

    Les parties adverses se rencontrent pour s'accorder 21/06/2010 Écouter

    Pour en savoir plus :

    Consulter les sites

    - de Baleines.net

    - de Cétacés infos

     Voir les vidéos :

    - sur daily motion : Au Coeur des Océans : Baleines Bleues

    - sur Youtube : Murmures avec les baleines

    Lire aussi :

    - Surpêche et CO2 : la mer crie au secours !, par D.Raizon, RFI

    - La Terre avant les dinosaures, de Jean-Sébastien Steyer, éditions Belin Pour la Science

    - Les poissons commenceraient à manquer d’oxygène !, par D.Raizon, RFI

    - Les poissons rétrécissent !, par D.Raizon, RFI

    - Les poissons font-ils l'amour?, par D.Raizon, RFI

    - Technosciences: Le neurone qui fait de nous des humains existe chez les baleines, 2006

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.