GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Lutte contre le réchauffement climatique : les cachalots jouent leur rôle

    media Crédit : Thomas Haider

    Les cachalots de l'océan Austral sont des alliés inattendus dans la lutte contre le réchauffement climatique ! Selon une étude publiée le 16 juin dernier, ils permettraient en effet, grâce à leurs excréments, de supprimer chaque année de l'atmosphère l'équivalent des émissions de CO2 de quelque 40.000 voitures. Des conclusions d’étude qui viennent à point nommé, à l’heure où se réunit à Agadir (Maroc) la commission baleinière internationale ayant pour mission de statuer sur la pêche aux cétacés.

    Le biologiste australien Trish Lavery, de la Flinders University, à Adelaide, principal auteur de cette étude -publiée dans la revue scientifique British journal Proceedings of the Royal Society B, approfondit ce qui avait déjà été mis en exergue par le passé : si les émissions de gaz à effet de serre des cétacés, liées au rejet de CO2 lorsqu’ils respirent, sont bien connues des scientifiques, l’importance du « bilan carbone » n’était pas encore vraiment évaluée.

    Voici désormais qui est fait. Des biologistes australiens ont calculé que les quelque 12.000 cachalots vivant dans l'océan Austral relâchaient, par individu, chaque année, après digestion, environ 50 tonnes de fer dans la mer. Or, dans les océans, le fer a une vertu essentielle puisqu’il stimule la production de phytoplancton, une microalgue marine qui fixe le dioxyde de carbone grâce à la photosynthèse.

    Des excréments qui fertilisent naturellement les océans

    « Les excréments de cachalots sont particulièrement efficaces pour la fertilisation des océans car ils sont relâchés sous forme liquide et près de la surface, avant que le cétacé ne replonge », expliquent les scientifiques. Grâce à cette fertilisation, les cachalots permettent donc de faire disparaître environ 400.000 tonnes de CO2 de l'atmosphère, soit le double de la quantité qu'ils rejettent en respirant.

    A titre de comparaison, l’étude rappelle que « 200.000 tonnes de CO2 correspond à la quantité moyenne émise par environ 40.000 voitures individuelles en un an », selon les calculs de United States Environmental Protection Agency (ou EPA), l'Agence de protection de l'environnement américaine.

    La pêche industrielle : atteinte à la biodiversité et à l'environnement

    L’étude met ainsi en évidence que la pêche industrielle dans cette partie du

    Cette année, les principaux enjeux concernent les espèces marines, les éléphants et les forêts.

    Charlotte Nithart

    de Robin des Bois

    12/03/2010 - par Arnaud Jouve Écouter

    globe a non seulement porté atteinte à une espèce, mais aussi endommagé un important « puits de carbone » -terme utilisé pour désigner un ensemble qui capte plus de gaz à effet de serre qu'il n'en émet : « Avant le début de cette pêche, le nombre de cachalots était environ dix fois plus important qu'aujourd'hui, ce qui signifie qu'ils permettaient de supprimer environ 2 millions de tonnes de CO2 par an, contre 200.000 actuellement ».

    La chasse à la baleine est interdite depuis 1986 et son commerce international est également interdit au titre de la CITES, la Convention sur le commerce des espèces menacées. Cependant dans les deux cas, le Japon -au nom de la chasse scientifique-, la Norvège et l'Islande ont émis des objections qui leur permettent de poursuivre cette pêche.

     

    Pour en savoir plus :

    Consulter le site

    - du CNRS / Dossier Sagascience sur l'ambre gris

    - de l'Ifremer / Comment pêche-t-on ? / La pêche à la baleine et autres cétacés

    - la galerie photos de Futura-sciences et lire Le cachalot, un plongeur comme les autres

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.