GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    1ère mondiale : le professeur Lantieri réussit une greffe totale d'un visage

    media O professor Laurent Lantieri, autor do bem-sucedido transplante completo de rosto. AFP

    Pour la première fois au monde, une greffe totale du visage a été réalisée avec succès par un chirurgien français, le professeur Lantieri dans un hôpital de la région parisienne. L'opération a été effectuée en juin dernier sur un homme de 35 ans, atteint d'une maladie génétique qui lui déformait le visage.

    Professeur Laurent Lantieri

    Chef du service de chirurgie plastique et reconstructive de l'hôpital Henri-Mondor de Créteil

    09/07/2010
    Une prouesse médicale. La première greffe totale du visage réalisée par une équipe française.L'intégralité du visage d'une personne décédée a été prélevée, bouche et paupières comprises. Pour être ensuite transplantée sur un jeune homme de 35 ans. Il souffre d'une maladie génétique, la neurofibromatose. Et son visage d'origine est totalement déformé.L'opération a eu lieu fin juin. Le patient a découvert son nouveau visage dans le miroir en début de semaine. Il parle, mange et a déjà du se raser le barbe...
    Écouter

    Jérôme était atteint de neurofibromatose, une maladie génétique rare qui lui déformait profondément le visage et qui lui rendait la vie impossible. Il y a deux ans, ce patient entre en contact avec l’équipe du professeur Lantieri, déjà connu pour ses travaux de chirurgie sur le visage et les mains.

    Le constat est sans appel : seule une greffe intégrale lui permettrait de retrouver un aspect normal. L’opération est décidée mais il faut d’abord trouver une personne décédée dont la peau correspond point par point à celle de Jérôme, une recherche qui durera des mois.

    Intégralité du visage, bouche et paupières comprises ...

    Enfin, le 26 juin 2010, le donneur décédé est trouvé. L’intégralité du visage de cette personne -bouche et paupières comprises- est déposé puis greffé à la place du visage de Jérôme. Au terme de deux jours de travail d’une précision absolue, la première mondiale est réalisée par le professeur Lantieri et son équipe.

    Personne, jusqu'à ce jour, n'était parvenu à transplanter des paupières tout en gardant leur mobilité. Or, dix jours après l'opération, Jérôme va bien. Suivi par des psychologues, ce patient s'apprête à vivre une nouvelle vie : il espère trouver un emploi et fonder une famille !

    Rappel : de 2004 à 2010, par Dominique Raizon

    En mars 2004, le chirurgien Laurent Lantiéri avait sollicité le Comité consultatif national d’éthique (CCNE), l’invitant à se prononcer sur les problèmes éthiques posés par une « reconstruction d’un visage par allo-transplantation (*) de tissus composites », autrement dit pour la reconstruction d’un visage à partir d’un nez, d’une bouche etc. provenant d’un donneur d’organes visibles.

    Le CCNE avait rendu « un avis défavorable » à une greffe totale, évoquant tous les risques que cette opération pouvait engendrer sur le plan à la fois médico-chirurgical et psychologique.

    Le même CCNE avait toutefois laissé une porte ouverte en précisant que ce type d’intervention chirurgicale, qui suscitait de nombreuses interrogations éthiques, relevait du « domaine de la recherche et de l’expérimentation à haut risque et ne [pouvait] donc être pratiqué que dans le cadre d’un protocole précis ».

    (*) «allo-transplantation» ou «greffe allogène» signifie greffe à partir de tissus provenant d’un donneur.

    Pour en savoir plus :

    dons de greffes

    Lire aussi

    - Deuxième greffe du visage réalisée en France, par D.Raizon, RFI

    - Première greffe partielle du visage, par D.Raizon, RFI

    Consulter le Comité consultatif national d’éthique (CCNE),

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.