GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    A Bornéo, sauver la forêt pour sauver les orangs-outans!

    media La survie des orang-outans, dits aussi jockos, est menacée par l'exploitation du bois et le développement des cultures destinées à la production de biocarburants. Domaine publique

    Vendredi 16 juillet 2010, le gouvernement indonésien a pris l'engagement de réserver quelques dizaines de milliers d'hectares de forêts pour les orangs-outans. Cette décision répond aux demandes formulées depuis de nombreuses années par des associations de défense des animaux.

    Les associations écologiques ne savent pas où relâcher les grands primates arboricoles aux longs poils roux accueillis dans leurs centres de réhabilitation ... Depuis de nombreuses années les orangs-outans sont contraints à quitter leur lieu de vie suite à la déforestation. Ils sont souvent récupérés par ces mêmes associations et placés dans des centres d'accueil. Plus de 220 orangs-outans vivent ainsi en captivité, incapables de se passer de l'assistance humaine.

    La gestation d'un orang-outan dure 245 jours. Orangutan Foundation

    Afin de pouvoir leur fournir un nouveau millieu naturel, les autorités de Jakarta ont promis de confier plus de quatre-vingt mille hectares à l'Organisation non gouvernementale Borneo Orangutan Survival Foundation (BOSF), dans la région forestière de Kutai -à l'est de l'île de Bornéo.

    Entre 50 et 60 000 orangs-outans vivent à l'état sauvage

    Mais la remise en liberté des animaux risque d'être délicate : après de longues années passés loin de leur forêts ils perdent l'habitude d'être autonomes et parfois ne savent même plus comment se nourrir.

    C'est surtout la déforestation illégale, accentuée par la multiplication des activités économiques, qui menace cette espèce. Entre 50 et 60 000 orangs-outans vivent à l'état sauvage dont 80 % en Indonésie et en Malaisie.

    Pour en savoir plus :

    Lire aussi

    - Les orangs-outans disparaissent avec leur forêt, par D.Raizon, RFI

    - Ces forêts qu'on assassine, Emmanuelle Grundmann (éditions Calmann-Lévy) préface Jane Goodall

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.