GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Washington demande à ses citoyens de ne plus se rendre en Bolivie
    • Bolivie: le bilan des violences post-électorales revu à sept morts (parquet général)
    Science

    L'armée est mobilisée pour lutter contre la dengue à la Martinique

    media Démoustication pour enrayer l'épidémie de dengue aux Antilles françaises AFP/ Patrice Coppee

    Des militaires ont été mobilisés à partir de ce 23 août 2010 aux Antilles françaises : avec quelque 3500 cas avérés par semaine, les hôpitaux et les autorités sanitaires de Martinique sont sur le qui-vive face à l'intensification de l'épidémie de dengue, qui a fait neuf morts et frappé 22.000 personnes sur l'île depuis son démarrage en février 2010. L'armée apporte son aide dans la démoustication intensive et la destruction des gîtes larvaires de moustiques porteurs du virus transmissible à l'homme.

    Philippe Barboza, directeur adjoint du département international et tropical à l’Institut national de veille sanitaire 20/08/2010
    Explications du développement de la dengue.
    Écouter

    « Nous pensons que le pic de l'épidémie n'est toujours pas atteint », s'inquiète Alain Blateau, ingénieur à la Cire (Cellule interrégionale d'épidémiologie Antilles-Guyane). Depuis début juin, le nombre de personnes touchées par ce virus véhiculé par un moustique - l'Aedes Aegypti - est en constante augmentation. Si elle n'est pas plus virulente que les précédentes, l'épidémie a cette fois commencé plus tôt dans l'année et touche plus de personnes.

    A l'hôpital, les services d'urgences sont sur la brèche, avec 20% d'entrées en plus par jour. « Notre équipe est préparée, nous recevons quotidiennement entre 15 et 20 patients avec des syndromes fébriles aigus », assure le docteur François Besnier, chef du service des urgences. Un tiers des patients sont traités et renvoyés chez eux avec des consignes sanitaires. Ceux qui développent des formes plus sévères sont gardés afin de les surveiller et de les réhydrater.

    Pr Martin Danis, président du comité des maladies liées aux voyages et maladies d’importation, directeur du centre national de référence de l’épidémiologie du paludisme 01/06/2010
    En ce qui concerne le paludisme, les conseils préventifs et les médicaments doivent s’adapter à la destination et au voyageur.
    Écouter

    Si le nombre de patients atteint de la dengue venait à dépasser la vingtaine par jour, le service des urgences du CHU devrait ouvrir un nouveau secteur. Des salles sont prêtes mais l'hôpital manque d'effectif pour accueillir les patients : une grande partie du personnel est touchée par le virus.

    Assainissement de l'environnement

    Face à cette montée du nombre de cas, majoritairement bénins, les autorités sanitaires et locales tentent prioritairement de limiter l'évolution géographique du fléau. « Le moustique vecteur de la dengue est domestique. Les foyers se trouvent directement à l'intérieur des habitations, dans les retenues d'eau propre », rapporte le docteur André Yébakima, épidémiologiste.

    Les services de démoustication sont harcelés. « Dès lors qu'un cas suspect ou avéré de dengue se déclare dans un appartement ou une maison, nous intervenons dans le quartier », explique Vincent Labeau, chargé de cette tâche.

    Lieutenant de vaisseau Françoise Jegat, directeur de communication pour les forces armées aux Antilles 25/08/2010
    Les présidents des Conseils régionaux de Guadeloupe et Martinique, Victorin Lurel et Serge Letchimy, ont demandé à la ministre de la Santé l'activation "sans délais" des dispositifs de service civique pour lutter contre la destruction des gîtes larvaires de moustiques, vecteurs de la dengue. L'armée ne suffit pas. C'est à tout un chacun de se mobiliser ... 
    Écouter

    L'opération est rapide mais impressionnante mais la zone infectée ne cesse de s'agrandir : limitée à quelques communes du Sud de l'île au mois de mai et juin, elle s'est élargie jusqu'au Nord au mois de juillet. A Rivière-Pilote, à quelque 30 kilomètres au sud-est de Fort-de-France, Vincent et son équipe interviennent pour la 3e fois depuis début juin. Ils débarquent en combinaison spéciale, un masque sur le visage et armé d'une « démoustiqueuse », une machine à moteur qui diffuse un puissant gaz. En quelques secondes, les appartements, un par un, sont enfumés. Les habitants y sont délogés pendant 45 minutes.

    Dengue

    La dengue appelée aussi le « petit paludisme », est en recrudescence dans les régions intertropicales.

    Sa version classique provoque des maux de tête puissants, des douleurs articulaires et autres symptômes grippaux. Maladie bénigne lorsqu'elle est prise à temps, elle devient dangereuse si le patient ne boit pas assez où s'il présente une pathologie défavorable, comme la drépanocytose.

    La forme hémorragique, complication potentiellement mortelle, a été identifiée pour la première fois dans les années 1950 au cours d'épidémies aux Philippines et en Thaïlande, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

    (- Au Laos, la dengue a tué 36 personnes depuis le début de cette année-épidémie la plus grave depuis 7 ans.

    - Et le Honduras est également sévèrement touché ).

    Pour en savoir plus :

    Consulter les sites

    - de la Cellule de l’Institut de Veille Sanitaire en région (Cire) Sud/ Surveillance, évaluation, alertes

    - de RFO / Consignes pour enrayer l’épidémie de dengue

    - du ministère de la Santé / appel à la mobilisation et / information, prévention, historique

    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.