GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    La transmission du virus du sida serait "hors de contrôle" chez homosexuels en France

    media Gay Pride Parade Crédit : Getty Images

    Une étude récente révèle que la transmission du virus du sida serait « hors de contrôle » chez les hommes homosexuels en France. Déplorant un « manque de prévention spécialisée et ciblée » et le manque de « volonté politique » de faire de la prévention, Hugues Fischer, coordinateur de la prévention au sein d'Act Up, a jugé indispensable de s'intéresser particulièrement aux homosexuels qui résident dans de petites villes.

    Selon les estimations de l'Institut national de veille sanitaire (INVS), publiées en novembre dernier en France et reprises cette semaine par la revue britannique spécialisée The Lancet, 48% des 6.940 personnes nouvellement infectées en France
    en 2008 étaient des homosexuels. Des chiffres qui correspondent à une incidence 200 fois supérieure à celle estimée dans la population hétérosexuelle française n'utilisant pas de drogues par injection.

    « En dépit d'un déclin global de l'infection en France, la transmission semble hors de contrôle en France chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes » (HSH), commente la revue. La situation est la même aux Etats-Unis, où plus de la moitié des 55.000 infections intervenant chaque année concernent les homosexuels.

    « Les gens qui ne se reconnaissent pas dans une communauté, qui ne fréquentent pas les lieux, ne lisent pas les magazines, sont beaucoup plus difficilement accessibles, et c'est probablement dans ces populations-là qu'il y a un problème », a expliqué Hugues Fischer, qui demande plus de campagnes de prévention ciblées.

    Stéphane le Vu, épidémiologiste de l'Institut de Veille Sanitaire 09/09/2010
    Il existe des différences considérables selon les groupes « à risque »
    Écouter

    Pour en savoir plus :

    Consulter le site de Act up

    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.