GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Aujourd'hui
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    L'OMS en campagne sur les maladies mentales

    media

    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a sorti, jeudi 7 octobre 2010, un guide afin d’améliorer le traitement des maladies mentales et neurologiques. D’après l’OMS, ces dernières restent très peu soignées alors qu’elles touchent des centaines de millions de personnes dans le monde.

    Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

    Un individu sur quatre connaît un jour ou l’autre un problème de santé mentale. C’est par centaines de millions que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dénombre donc les personnes aujourd’hui atteintes de troubles mentaux sous une forme ou une autre.

    Trop souvent leur traitement est considéré comme un luxe. L’Organisation s’élève notamment contre la perception erronée selon laquelle les soins sont nécessairement coûteux, sophistiqués et exigent un personnel hautement spécialisé. Elle dénonce une stigmatisation et une marginalisation des malades.

    Selon l’Organisation, 75 à 80% des personnes atteintes vivant dans les pays en développement ne bénéficient d’aucun soin. Le manque de ressources est flagrant puisque, dans la plupart des régions, moins de 2% des dépenses de santé leur sont consacrées.

    L’OMS lance un programme devant amener les services de santé primaire à prendre en charge ces malades. Selon les statistiques, 150 millions de personnes souffrent de dépression, 40 millions d’épilepsie et 24 millions sont frappées par la maladie d’Alzheimer et autres démences. Et leurs nombres ne font que croître.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.