GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Pour l'OMS, les cas de tuberculose restent stables

    media Le traitement de la tuberculose dépend beaucoup d'une détection précoce. AFP/Deshakalyan Chowdhury

    Selon le dernier rapport publié le jeudi 11 novembre 2010 par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de nouveaux cas de tuberculose se stabilise dans le monde. Des résultats obtenus grace à une forte mobilisation. Mais cette maladie reste l'une des principales causes de mortalité dans le monde.

    Selon ce rapport, le nombre de cas de tuberculose dans le monde en 2009 est resté au même niveau que des années précédentes. Environ 9 millions 500 000 personnes ont contracté la maladie et presque deux millions en sont mortes. Cependant, des progrès ont été réalisés dans vingt-deux pays dont le Brésil, la Chine ou l'Inde, où les nouveaux cas sont en baisse.

    Par exemple en Chine : en l'espace de dix ans, le taux de mortalité lié à la tuberculose a chuté de moitié. Mais c'est en Inde que les progrès en la matière sont les plus spectaculaires. Habituellement, l'OMS enregistrait environ deux millions de nouveaux cas chaque année, mais en 2009, ils étaient environ 100 000.

    Ces résultats ont été obtenus grâce à une forte mobilisation des services de santé sur une grande partie du pays qui ont notamment mené une campagne de prévention centrée sur les conditions d'hygiène.

    L'OMS s'est maintenant fixée l'objectif de réduire de moitié les nouveaux cas de tuberculose dans le monde d'ici 2015. Mais la lutte contre cette maladie n'est pas suffisamment rapide pour espérer son éradication dans un avenir proche.
     

    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.