GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Science

    France: scandale autour du médicament Mediator

    media Le Mediator, destiné initialement aux diabétiques en surpoids, aurait tué au moins 500 personnes en France. ©France 24/AFP

    L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) a fait le point sur le Mediator, un médicament suspendu d’autorisation de mise sur le marché il y a un an. Un coupe-faim, destiné initialement aux diabétiques en surpoids et qui aurait tué au moins 500 personnes en France selon des études.

    Interdits d’abord aux Etats-Unis en 1997, puis en Espagne et en Italie en 2005, et plus récemment au Portugal et Chypre, les médicaments contenant du benfluorex, ont été retirés du marché français en raison de leur « efficacité modeste » sur le diabète. Depuis sa première autorisation en 1976, près de 5 millions de personnes, dont la moitié a été traitée avec ce composant, les ont utilisés pendant dix-huit mois.

    Beaucoup s’interrogent aujourd’hui sur le fait que l’interdiction de vente ne soit pas intervenue plus tôt. En effet, les premiers doutes ont été exprimés dès 2006 par la revue Prescrire. Les médicaments pourraient endommager voire détruire les valves cardiaques. Une autre étude britannique cette fois est rendue publique en 2007.

    C’est sur la base de ces articles et surtout des problèmes d’hypertension artérielle pulmonaire dont est atteinte une de ses patientes, qu’une pneumologue décide de rédiger un livre intitulé : Mediator : combien de morts ?. En 2008, Irène Frachon, celle qui a révélé ce qui pourrait devenir un scandale sanitaire, contacte l’agence française. Mais ce n’est qu’à la fin de l’année dernière que le benfluorex sera retiré du marché.

    Aujourd’hui le laboratoire pointé du doigt, nie la dangerosité de son produit, et estime à propos des centaines de morts annoncées, qu’il ne s’agit que d’« hypothèses fondées sur des extrapolations ».

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.