GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)
    • Chili: trois morts dans les troubles à Santiago
    • Transport aérien: le plus long vol direct de l'histoire organisé par Qantas, parti de New York, a atterri à Sydney
    • Donald Trump renonce à accueillir le G7 2020 dans son golf en Floride
    Science

    Une greffe du larynx a permis à une patiente de retrouver sa voix

    media Brenda Charett Jensen (C), la patiente qui a reçu une greffe du larynx au Centre medical Davis de Sacramento en Californie. Reuters/Davis Medical Center

    Une femme américaine de 52 ans a retrouvé sa voix normale après 11 ans. Et cela grâce à la greffe du larynx réalisée par une équipe chirurgicale internationale au centre médical Davis, à Sacramento, en Californie (Etats-Unis, ouest).

     

    Une triple greffe consistant à implanter un larynx mais également une glande thyroïde et une trachée provenant d'un même donneur a permis à une patiente de parler à nouveau : « Le larynx est un organe complexe avec des nerfs et des muscles dont le fonctionnement permet d'avoir une voix et aussi de respirer », a souligné l'un des spécialistes.

    Cette intervention, en octobre 2010, a duré plus de 18 heures sur deux jours. Pour sa réalisation, les médecins américains ont réuni une équipe multi disciplinaire qui a utilisé les dernières avancées en chirurgie et en rééducation.

    Une deuxième mondiale ! ...

    Après plus de deux mois de rééducation, la femme greffée a enfin retrouvé la parole et réapprend progressivement à manger et à boire. Ces résultats sont hors du commun. Il s'agit d'une deuxième mondiale, la première ayant été réalisée en 1998, à Cleveland, dans le nord des Etats-Unis.

    Avant la transplantation, la patiente ne pouvait ni parler ni respirer normalement : les complications issues d'une intervention précédente avaient eu pour conséquence un bloquage des voies réspiratoires.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.