GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    L'épaisseur de la banquise observée précisément par Cryosat 2

    media Le satellite Cryosat 2 lors de son arrivée au pavillon "Espace pour la Terre" en juin 2010 ESA/ M. Pedoussaut 2010

    Les scientifiques peuvent dorénavant accéder aux données du satellite Cryosat 2 permettant de déterminer avec précision les variations de l'épaisseur des glaces polaires, un indicateur important du réchauffement climatique, selon l'Agence spatiale européenne (Esa).

    « Les glaces sont considérées comme d'excellents marqueurs des changements climatiques. »

    Les glaces, mémoire de l'histoire de la Terre

    Denis Samyn, glaciologue

    15/10/2009 - par Dominique Raizon Écouter

    Le satellite Cryosat 2 avait été lancé en avril 2010, cinq ans après la perte du satellite CryoSat d'origine dont le lancement avait échoué en 2005 : cela a entraîné pour les scientifiques une « longue attente d'informations sur l'épaisseur des glaces », rappelle l'Esa. Une importante phase de vérification du bon fonctionnement des instruments et du processus d'analyse des données s'était achevée fin novembre.

    Désormais, « la communauté scientifique internationale aura un accès libre et facile à toutes les mesures de Cryosat 2», des données visant « à déterminer l'impact du changement climatique sur les étendues de glace de la Terre », déclare l'Esa.

    Réchauffement climatique : un webdocumentaire RFI-France 24

    Détecter les changements des calottes glaciaires ...

    Grâce à son altimètre radar, ce satellite peut mesurer avec une précision de quelques centimètres l'épaisseur des glaces flottant sur les océans polaires et détecter les changements des calottes glaciaires couvrant le Groenland et l'Antarctique, en particulier là où se détachent les icebergs.

    Cryosat 2 sait notamment faire la différence entre les signaux radar réfléchis par l'eau et ceux réfléchis par la glace émergée.

    En réfléchissant la lumière du Soleil, la masse blanche des glaces limite la quantité de chaleur absorbée par la Terre. La banquise agit également comme un isolant en réduisant très fortement les échanges thermiques entre l'océan gelé et l'atmosphère.

    Pour en savoir plus :

    Site de l'ESA
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.