GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Bolivie: le gouvernement intérimaire proteste contre des activités de Morales au Mexique
    • Donald Trump souhaite l'ouverture d'un procès en destitution au Sénat (Maison Blanche)
    Science

    De nouveaux cas de chikungunya inquiètent les autorités

    media Domínio público/Usda

    Les autorités de Nouvelle-Calédonie s'inquiètent : le chikungunya, une maladie infectieuse tropicale qui provoque fièvre et fortes courbatures, a fait son apparition début mars dans cet archipel du Pacifique sud, avec un cas importé d'Indonésie. Depuis, cinq cas locaux de chikungunya ont été recensés et quasiment tous dans le même quartier de Nouméa, à la Vallée des Colons. La lutte s'intensifie contre le moustique qui transmet cette maladie.

    Paul Reiter nous parle du virus du Chikungunya 18/11/2009 - par Anne Lobjoie Écouter

    Distribution de répulsifs au porte à porte, inspection des jardins organisées à la Vallée des Colons -où il a été recommandé aux parents de traiter les enfants avant de les envoyer à l'école- et épandages ciblés de malathion sont en outre réalisés matin et soir dans ce quartier : les autorités sont sur tous les fronts pour lutter contre le moustique vecteur de cette maladie qui, comme la dengue, également transmise par le moustique Aedes Egypti, présente un risque épidémique permanent.

    L'arrivée du virus inquiète les autorités locales. « Compte tenu du risque important d'épidémie dans une population totalement indemne de cette pathologie, donc non immunisée, il est indispensable que la population suive strictement les consignes de destruction des gîtes larvaires de moustiques », insiste le gouvernement.

    Le travail des chercheurs a permis de comprendre comment les protéines qui recouvrent le virus infectent l'organisme.

    Une découverte dans la recherche d'un vaccin pour le chikungunya 02/12/2010 Écouter

     

    Une cinquantaine de tests réalisés chaque jour

    « Les cas autochtones révèlent qu'il y a peut-être une résistance au produit jusqu'à présent employé, la deltaméthrine. Le gouvernement a donc pris de nouvelles mesures, en changeant de produit », a déclaré Sonia Backes, porte-parole de l'exécutif. mais, s'il est très puissant, le malathion présente des risques lorsqu'il se décompose et il est interdit en France depuis fin 2008.

    « Le virus circule car sur les quatre cas, trois ont un lien mais pas le dernier. Si une épidémie survient, ce sera catastrophique. Une cinquantaine de tests sont réalisés chaque jour à l'Institut Pasteur », déclarait le 14 mars dernier le dr Jean-Paul Grangeon, chef du service des actions sanitaires à la DASS.

    Le temps particulièrement chaud et humide, qui règne dans l'archipel à cause de La Nina, semblerait être à l'origine de ce contexte sanitaire, selon  le dr Jean-Paul Grangeon.

    • Le chikungunya est dû à un virus proche de celui de la dengue, transmise par le même vecteur, le moustique Aedes Aegypti, très présent en Nouvelle-Calédonie.
    • Après une incubation de 4 à 7 jours en moyenne, les signes cliniques sont également très proches de ceux de la dengue : apparition brutale d'une fièvreélevée, accompagnée de douleurs dans les articulations, les muscles, des céphalées et une éruption cutanée fréquente. Il peut exister des formes graves,hémorragiques ou liées à une atteinte d'autres organes nécessitant unehospitalisation.

    Une grave épidémie de chikungunya avait frappé La Réunion il y a cinq ans : entre décembre 2005 et décembre 2006, 266.000 personnes avaient été contaminées par le virus sur cet île et 250 en étaient mortes.

    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.