GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Science

    La France présente un plan national d’adaptation au changement climatique

    media La ministre française de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, à sa sortie de l’Elysée après le Conseil des ministres, le 20 juillet 2011. Reuters/Eric Gaillard

    Pour mieux faire face en France au réchauffement climatique, la ministre française de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté ce mercredi matin 20 juillet 2011 un plan d'adaptation au changement climatique. Un plan quinquennal qui devrait permettre à la France de mieux se préparer et d'anticiper dans tous les domaines sur ces changements à venir.

    Le changement climatique est déjà en cours et pour Jean Jouzel du GIEC, le Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat, au-delà des incertitudes, quelques grandes tendances sont à prévoir en France. « On peut penser à un réchauffement entre 2 et 2,5 degrés en moyenne en France mais avec des réchauffements plus importants en été en particulier dans les régions qui sont déjà chaudes comme le sud-ouest de la France. Ces régions risquent également d'être affectées par des diminutions des précipitations. Donc avec le fait que l’évaporation augmente, aucune région n’échappera à des problèmes de ressources d’eau en France, à l’horizon 2100 à cause de ce réchauffement climatique », explique le spécialiste.

    Pour s’y préparer, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, a présenté le plan d’adaptation au changement climatique : « C’est un plan en 80 actions, 230 mesures, mais disons que les 4 axes principaux c’est d’abord la baisse de la consommation d’eau. Le 2e axe c’est sur la santé. Avec le changement climatique on risque de voir remonter, ce que l’on appelle les maladies à vecteur. Le 3e axe, c’est les infrastructures et puis le dernier axe, c’est la forêt, parce que les essences d’arbre vont être dans des situations de stress hydrique, de sécheresse et il va y avoir une multiplication d’incendies, et ça c’est quelque chose qui se prépare aussi. »

    Un plan de 170 millions d’euros pour les 5 prochaines années pour mieux s’adapter à de nouvelles contraintes climatiques.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.