GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: trente ans de réclusion requis contre Moussa Coulibaly pour l'attaque de militaires à Nice en 2015
    • L'Allemagne dénonce l'expulsion «injustifiée» de diplomates par la Russie (gouvernement)
    • Le parquet français suffisamment indépendant pour émettre des mandats d'arrêt européen (justice de l'UE)
    • Grève contre la réforme des retraites en France: le port du Havre bloqué par des manifestants
    • Incendie à bord du porte-avion russe «Amiral Kouznetsov» à quai (agences russes)
    • Moscou va expulser deux diplomates allemands en mesure de représailles (diplomatie russe)
    • Grève en France: «pas de trêve pour Noël» sans retrait de la réforme des retraites, lance le syndicat CGT-Cheminots
    Science

    La Sécurité sociale demande 255 millions d’euros de cautionnement à Servier

    media Depuis le début, les laboratoires Servier, maintiennent que le Mediator n’est pas un coupe-faim AFP PHOTO FRED TANNEAU

    L’étau se resserre autour des laboratoires Servier. La sécurité sociale a demandé aux juges que le fabricant du Mediator verse 255 millions d’euros en guise de cautionnement - tandis que les représentants de l’entreprise ont été convoqués par la justice en vue d’une possible mise en examen. Le médicament, présenté par le laboratoire comme un antidiabétique alors qu’il était davantage un coupe-faim, serait responsable de 500 à 2000 morts.

    Le scandale sanitaire du Mediator a aussi un volet financier. En première ligne : la Caisse nationale d’assurance maladie. Elle a remboursé non seulement le médicament, au taux de 65%, mais aussi les actes médicaux liés à ses effets secondaires.

    En février dernier, l’organisme a déposé plainte pour escroquerie et "tromperie aggravée"; il vient donc de demander aux juges chargés de l’enquête d’imposer aux laboratoires Servier le versement de 255 millions d’euros en garantie de futurs dédommagements. Ce montant prend en compte les sommes indûment déboursées par l’Assurance maladie à partir de l’an 2000 jusqu’à l’interdiction du Mediator en 2009.

    Les dommages et intérêts pourrait avoisiner le milliard d’euros...

    Pourquoi l’année 2000 ? parce que, selon l’Inspection générale des affaires sociales, le médicament aurait dû être retiré du marché en 1999.

    Mais les laboratoires Servier, s’ils étaient reconnus coupables, pourraient devoir payer une note beaucoup plus salée à l’Assurance maladie ainsi qu’aux mutuelles. Tout va dépendre de la date à partir de laquelle l’éventuelle escroquerie sera établie. Si elle est avérée dès 1976, année où le Mediator est arrivé sur le marché, le montant des dommages et intérêts pourrait avoisiner le milliard d’euros.

    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.