GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    La Chine met en place son Palais céleste, annoncé depuis les années 1990

    media Fusée Tiangong, laboratoire spatial chinois. Nasa

    La Chine va lancer entre le 27 et le 30 septembre 2011, depuis la base de Jiuquan dans le désert de Gobi, dans une zone reculée de la province du Gansu au nord-ouest du pays, le premier module de sa future station spatiale, appelé Tiangong 1, qui signifie "Palais céleste".

    Le projet développé par les Chinois remonte au début des années 1990. Les Chinois comptaient eux aussi envoyer des hommes dans l’espace et tester ces nouveaux champs d’application spatiale mais il leur a fallu du temps pour acquérir et s'approprier les compétences russes. Lentement mais sûrement. Les Chinois sont parvenus en deux décennies à envoyer des taïkonautes à peu près tous les deux ans dans l'espace -des vols qui ont même permis à ces spationautes de sortir dans l'espace.

    Cette fois les Chinois franchissent une nouvelle étape : deux vaisseaux vont se rejoindre, tourner autour de la terre et former un embryon de station. Ce sera l’occasion de tester des savoir-faire cruciaux, tels que les amarrages automatiques par exemple. Il est prévu plus tard des amarrages avec des vaisseaux habités vers 2012 ou 2013 et, encore un peu plus tard d’installer des hommes dans cette station à l'instar de la station spatiale internationale.

     

    Les Chinois ont toujours souffert de ne pas faire partie des grands programmes spatiaux. Là elle va devenir l'égale de la Russie et des Etats-Unis et bénéficier d'une couverture médiatque très positive.

    Isabelle Soubès Verger, chercheuse au CNRS et spécialiste de la politique spatiale de la Chine 29/09/2011 Écouter

    Assurément, cette station chinoise va faire parler d'elle : le module Tiangong pèse quelque 8 tonnes; il doit rester en orbite deux ans autour de la Terre et accueillir les vaisseaux Shenzhou 8. Si l'amarrage réussit, Tiangong 1 doit ensuite successivement accueillir en 2012 les vaisseaux Shenzhou 9 et 10, avec des spationautes à leur bord. Enfin, avant 2016, la Chine prévoit de lancer un laboratoire spatial et donc d’agrandir la station…

    Le coût du spatial chinois est estimé à environ 2,5 milliards de dollars par an un budget finalement modeste quand on le compare aux 32 milliards de dollars que les Etats-Unis dépensent chaque année. Ce qui importe surtout aux Chinois c'est l'acquisition de compétences dans ces domaines, car faire de la recherche dans le spatial c’est également faire de la recherche dans de très nombreux domaines stratégiques : physique, matériaux, communications, robotique etc. Cela représente donc à la fois un défi et un investissement.

    La Chine veut vraiment combler les écarts et elle conçoit plus cette opération comme une remise à niveau technologique en vue d'une maîtrise de compétences pour être partenaire des autres nations si des voyages ultérieurs doivent s'envisager dans l'avenir vers Mars ou ailleurs

    Isabelle Soubès Verger, chercheuse au CNRS 29/09/2011 Écouter

    La station chinoise est en marche. Néanmoins, faut-il le souligner, ce Palais céleste est aussi beaucoup plus modeste que la station spatiale internationale (ISS).

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.