GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    L'université de Cambridge dévoile les manuscrits originaux d'Isaac Newton sur internet

    media Sir Isaac Newton a étudié à l'université de Cambridge avant d'y enseigner les mathématiques durant plus de trente ans. Wikimedia Commons/DR

    L’université de Cambridge, qui a abrité le génie du scientifique britannique durant de nombreuses années, publie sur son site internet près de 4 000 pages de documents rédigés de sa main. Parmi ces manuscrits originaux, une version annotée du Philosophiæ Naturalis Principia Mathematica, qui le rendit célèbre.

    Pour lancer sa « Librairie digitale », l’université de Cambridge, l’une des plus renommée au monde, a frappé un grand coup. Elle n’a pourtant eu qu’à puiser dans les travaux de l’un de ces plus illustres hôtes, pour extraire manuscrits et croquis qui dormaient dans ses archives depuis plus de trois siècles et demi.

    Le résultat est à la hauteur de l’abondant travail accompli par l’ancien étudiant, devenu le père de la théorie de la gravitation universelle. Philosophe, mathématicien, astronome et alchimiste, Sir Isaac Newton (1642-1727) a laissé derrière lui une quantité d’ouvrages et une batterie de lois qui régissent toujours les sciences à l’heure actuelle. Et c’est cet agrégat de travaux que se propose aujourd’hui de restituer l’université de Cambridge au commun des internautes, pour peu que ceux-ci soient de nature téméraire.

    Car il faut bien avouer que si l’exercice est original, la jouissance de toucher la « grande Histoire » de sa souris s’estompe vite devant les kilomètres de pages manuscrites compilées sur le site (près de 4 000 pages). D’autant que n’est pas Newton qui veut : difficile de donner sens à des notes qui décortiquent quelques-uns des mystères – désormais résolus – de l’humanité.

    Des mathématiques à l'optique

    La version annotée du « Principia » présente sur le site. Cambridge Digital Library/ DR

    L’essentiel des documents consultables remontent aux années 1660. A cette époque, Isaac Newton, jeune universitaire, se passionne pour les mathématiques, la physique et l’optique, domaines dans lesquels il excelle rapidement. Cette même décennie voit également une pomme s'écraser sur son crâne (un épisode relevant de la légende plus que du fait historique), lui laissant supposer que seule une force d'attraction est à l'origine de ce phénomène bien ordinaire. La théorie de la gravitation figurera ensuite dans l'ouvrage qui le fit connaître au monde entier, le Philosophiæ Naturalis Principia Mathematica, plus communément appelé « Principia », publié en 1687, et dont une version annotée est justement proposée sur le site de l’université.

    Avec cette mise en ligne, l’université de Cambridge souligne l’étroitesse des liens qu’elle a entretenus avec Isaac Newton, d’abord en participant à son éducation puis en lui confiant un part de son enseignement, à la tête de la chaire de mathématique (1669-1701). Une belle vitrine virtuelle, aussi, pour la cinquième université au monde selon le dernier classement de Shanghai. Il ne s’agit pourtant là que d’une partie des trésors intellectuels du scientifique dont disposent les responsables de l’établissement, qui se chargeront de mettre la totalité en ligne dans les mois à venir.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.