GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    Science

    Pas de cohabitation des cultures OGM et non OGM à des distances inférieures à 1km

    media Selon le Haut Conseil des Biotechnologies, il faut maintenir une coexistance des variétés aussi diverse que possible entre OGM et non OGM. Getty Images/The Image Bank/Simon Rawles

    Le Haut Conseil des Biotechnologies, un organisme crée en 2008, dont la fonction est de conseiller les politiques dans le domaines des biotechnologies s'est prononcé ce 17 janvier 2012 sur la question sensible de la possibilité de coexitence entre agriculture OGM et non OGM. Une coexistence estimée possible par le HCB sous respect de certaines conditions !...
     

    Christine Noiville, Présidente du Comité économique éthique et social du HCB 17/01/2012 - par Arnaud Jouve
    Faire coexister des cultures de plantes conventionnelles avec celles qui ont été génétiquement modifiées est possible, selon le Haut conseil des biotechnologies (HCB) moyennant plusieurs conditions au premier rang desquelles des distances d'isolement entre les champs.
    Écouter

    Seuls deux OGM sont actuellement cultivés dans l'UE: le maïs 810 du groupe américain Monsanto, qui attend le renouvellement de son autorisation, et la pomme de terre Amflora développée par le groupe allemand BASF, cultivée depuis mars dans trois pays (Allemagne, Suède et République tchèque) pour l'industrie de la pâte à papier.

    Quinze autres OGM, pour la plupart des semences de maïs, nécessitent une autorisation de culture.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.