GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Eliminatoires CAN 2021 : A domicile, la Côte d’Ivoire bat le Niger (1-0)
    Science

    Nouveau partenariat public-privé dans la lutte mondiale contre les maladies tropicales

    media La mouche tropicale tsé-tsé est porteuse de la maladie, mortelle, du sommeil. Anthony Bannister / Getty Images

    La lutte contre les maladies tropicales négligées est en passe de prendre de l’ampleur. Une vaste initiative internationale, réunissant des partenaires privés et publics vient d’être annoncée à Londres par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). But de l’opération : contrôler, voire éradiquer ces maladies.

    Elles ont pour nom « maladie du sommeil », « elephantiasis », « cécité des rivières », « lèpre », ou encore « filariose lymphatique »… Ces dix maladies visées par la mobilisation internationale sont causées par des vers et des parasites et affectent au moins un milliard de personnes dans le monde.

    Cette initiative est exceptionnelle parce qu'elle fédère de nombreux partenaires.

    Bernard Pécoul

    Directeur exécutif de l'ONG Drugs for Neglected Diseases initiative

    31/01/2012 - par Guillaume Thibault Écouter

    Pour en venir à bout, des acteurs très différents ont décidé de s’unir : des pays (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Emirats arabes unis), des fondations et ONG de la santé comme la fondation Bill et Melinda Gates ou la branche de Médecins sans frontière spécialement dévolue à ces maladies, de grandes institutions comme l’OMS et la Banque mondiale. Mais la grande réussite, c’est d’être parvenu à fédérer les principales firmes pharmaceutiques, faisant de cette initiative un vrai partenariat public-privé.

    Ces treize laboratoires se sont engagés sur des dons de traitement mais certains ont aussi accepté de donner libre accès à leur bibliothèque de molécules, autorisant ainsi l’intensification de la recherche sur ces maladies.

    Les signataires de cet accord vont développer des programmes de donation de médicaments jusqu'à 2020 et apporteront 785 millions de dollars pour la distribution de ces médicaments dans les zones concernées et la recherche sur ces maladies tropicales, jusqu'ici négligées.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.