GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Des satellites pour cartographier les zones géographiques menacées par la dengue

    media Le moustique 'Aedes Aegypti' est responsable de la transmission du virus de la dengue. Getty Images/Oxford Scientific

    Utiliser des nouvelles technologies d’image satellite pour combattre la dengue… L’idée pourrait paraître saugrenue mais c’est pourtant précisément le but d’une opération de recherche lancée par l’Agence spatiale française (Cnes) et le leader mondial des vaccins, Sanofi.

    Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi, s'est associée au CNES pour lancer un projet pilote : cartographier les zones menacées par la dengue. Il s’agit d’utiliser des nouvelles technologies d’image satellite et de mettre au point des cartes qui vont intégrer de nombreux paramètres climat, environnement et tout ce qui peut favoriser l’émergence des moustiques et la transmissions des maladies…

    D'autres travaux de ce même type sont déjà entrepris pour combattre des maladies telles que la fièvre de la vallée du rift et le paludisme au Sénégal. Alors pourquoi la dengue ? La réponse tient en quelques chiffres : 220 millions de personnes sont infectées chaque année et deux 2 millions d'entre-elles développent une forme sévère de la maladie. Les plus vulnérables sont les enfants.

    Jean Lang, responsable de ce programme chez Sanofi 07/02/2012 - par Patrick Chompré
    C'est une maladie en expansion dans le monde et chaque année plus de deux millions d'enfants sont hospitalisés.
    Écouter

    Les scientifiques du Cnes couplent avec des images satellitaires des données climatologiques, environnementales et sanitaires pour analyser les mécanismes à l'oeuvre dans les épidémies de dengue. Cnes

    L’Agence spatiale française va utiliser ses moyens satellitaires pour produire des cartes évolutives qui vont montrer où la maladie risque de se propager; cette imagerie peut être très précise avec, par exemple, des mares, des points d’eau ou même des jardins mal entretenus où l’on trouve de l’eau stagnante; il est possible d'évaluer des risques d'éclosion de larves de moustiques en fonction du nombre de jours de pluie ou d'intervalles entre les précipitations … ce sera presque "la météo du moustique" !

     

     

    Ensuite les chercheurs de Sanofi, qui finalisent actuellement le vaccin, pourront utiliser ces cartes afin d'optimiser leurs campagnes mais et de mieux comprendre le développement de la maladie.

    Cnes/Spot Image Distribution

    Jean Lang 07/02/2012 - par Patrick Chompré
    Nous allons essayer de valider le contenu de ces cartes pour prévoir les conditions épidémiologiques et prévoir un calendrier vaccinal.
    Écouter

     

    • La production du vaccin est prévue pour 2014.
    • C’est un vaccin très sophistiqué pour 4 types de virus.

    La production des cartes évolutives et la "météo du moustique", sont prévues à peu près à la même période.

    On peut dire qu’on arrive à un tournant dans la lutte contre cette infection très invalidante, qui menace de très nombreuses personnes dans le monde.

    Dengue

    La dengue appelée aussi le « petit paludisme », est en recrudescence dans les régions intertropicales.

    Sa version classique provoque des maux de tête puissants, des douleurs articulaires et autres symptômes grippaux. Maladie bénigne lorsqu'elle est prise à temps, elle devient dangereuse si le patient ne boit pas assez où s'il présente une pathologie défavorable, comme la drépanocytose.

    La forme hémorragique, complication potentiellement mortelle, a été identifiée pour la première fois dans les années 1950 au cours d'épidémies aux Philippines et en Thaïlande, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.