GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Un nouveau dinosaure découvert au Laos

    media

    Une équipe franco-laotienne a découvert, au Laos, le premier spinosaure décrit en Asie. Ce dinosaure se caractérise par une voile dorsale haute de plus de 50 centimètres. D'après les scientifiques -et à la lumière de la formation des continents- la découverte et l’étude de cet animal baptisé Ichthyovenator suggèrent que le groupe des spinosaures pouvait être présent en Amérique du Nord dès le Jurassique supérieur (– 150 à – 135 millions d’années).

    Un bassin, le sacrum ainsi que de nombreuses vertèbres dorsales et caudales ... ce sont ces ossements fossiles de dinosaure qu'une équipe internationale dirigée par Ronan Allain, paléontologue au Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements et Thiengkham Xaisanavong du Musée des dinosaures de Savannakhet vient de découvrir dans la Province de Savannakhet, au Laos.

    Voici désormais établi que le groupe des Spinosauridés a une répartition quasi mondiale au Crétacé ! Dotés d'un crâne au museau allongé très particulier, les spinosaures sont aisément identifiables ce qui a permis aux paléontologues d'identifier l'espèce à laquelle l'animal découvert appartient. Une fois établi que ce spinosaure se nourissait essentiellement de poissons, les paléontologues l'ont baptisé Ichthyovenator laosensis.

    Ronan Allain, Philippe Richir et Colas Bouillet, paléontologues au Muséum d’Histoire Naturelle 11/10/2013 - par Agnès Rougier
    Ce spinosaure adulte de 8 à 10 mètres de long avec une tête de crocodile et un voile sur le dos aurait donc vécu au Crétacé inférieur dans la province de Savanakhet au Laos ce qui signifie que ces dinosaures se sont répartis en Asie et en Europe. De là à penser que les deux continents étaient très proches à cette période là de l'histoire de la planète ... il n'y a qu'un pas!
    Écouter

    Probablement présents en Amérique du Nord dès le Jurassique supérieur ...

    Ses vertèbres possèdent de très grandes épines neurales élargies à leur sommet qui montrent qu’Ichthyovenator possédait une voile sinusoïdale surplombant l’arrière du dos, le bassin ainsi que la partie antérieure de la queue.

    En 2010, précise le Museum national d'Histoire naturelle, deux nouveaux gisements contenant des restes de dinosaures ont été découverts dans la région de Tang Vay (Laos). Le premier de ces gisements a livré une partie du squelette d’un nouveau dinosaure bipède et herbivore appartenant au groupe des hadrosauroïdes (« dinosaures à bec de canard »). Le second gisement a, quant à lui, livré les restes spectaculaires d’un dinosaure carnivore appartenant au groupe des spinosaures.

    Le MNHN rappelle que les dinosaures d’Asie du Sud-Est sont connus depuis les années 1930 grâce, notamment, aux travaux du géologue français J.H. Hoffet dans le Bassin de Savannakhet au Laos.

    • En 1991, une équipe franco-laotienne a entrepris de nouvelles recherches dans les « couches rouges » datées du Crétacé inférieur du Bassin de Savannakhet. Depuis lors, des ossements et des empreintes de pas de dinosaures sauropodes, théropodes et ornithopodes, ainsi que des restes de tortues, de bivalves d’eau douce et de plantes fossiles ont été collectés et décrits dans la région de Tang Vay (Province de Savannakhet).
    • Après une pause de quelques années (2000-2008), de nouvelles missions de terrain ont été entreprises dans le cadre d’un projet intitulé Dinosavan: les Dinosaures du Paradis. Son principal objectif est de relancer la coopération franco-laotienne autour de ce patrimoine exceptionnel que sont les dinosaures, par l’intermédiaire de l’association Formation et Recherche au Laos et avec le concours des autorités de la République démocratique populaire Laos et du Muséum national d’Histoire naturelle.

    Pour en savoir plus :

    - Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements

    - The first definitive Asian spinosaurid (Dinosauria: Theropoda) from the early cretaceous of Laos

    - Les dinosaures, entre réalité et idées reçues, par D.Raizon, RFI

    - Comment les empreintes de dinosaures se sont-elles formées ?, par D.Raizon, RFI

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.