GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 20 Janvier
Mardi 21 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Berlin: ouverture d'un sommet international crucial pour tenter de pacifier la Libye (officiel)
    • «Poutine, dehors!»: un millier d'opposants de différents courants d'opposition manifestent ce dimanche à Moscou
    • Libye: Haftar doit mettre fin à son attitude «hostile», dit Erdogan
    • Vidéo d'un manifestant frappé au sol par un policier: une enquête judiciaire ouverte à Paris (parquet)
    Science

    Sida : publication d'un nouveau rapport conjoint Onusida-OMS

    media Quatre-vingt-un pays ont augmenté leurs investissements consacrés à la lutte contre le sida. Getty images/Alex Cao

    A quelques jours de l’ouverture de la 19e conférence internationale sur le sida qui se déroulera à Washington du 22 au 27 juillet, les rapports se succèdent. D’un point de vue médical, l’OMS souligne une résistance accrue aux antirétroviraux sans que la situation ne soit alarmante. L'Onusida signale, de son côté, que les pays augmentent leurs investissements consacrés à la lutte contre le sida tout en précisant un étiolement des financements internationaux.

    En ce qui concerne les engagements nationaux, 81 pays ont augmenté de plus de la moitié leurs investissements entre 2006 et 2011. Plus de 8,5 milliards de dollars - soit une hausse de 11% par rapport à l’année 2010 - ont été consacrés à la lutte contre la maladie. Ces pays durement touchés par l’épidémie ont adopté une position de leader dans la riposte face au VIH. Leurs engagements ont ainsi dépassé ceux de l’aide internationale restée stable.

    Huit millions de personnes bénéficient aujourd’hui de traitements antirétroviraux sur les 15 millions qui en ont besoin. Selon le directeur exécutif de l’Onusida, il faut donc revoir à la hausse l’implication internationale.

    Du côté des malades vivant dans les pays pauvres et intermédiaires, l’accès aux traitements a été multiplié par 26 depuis 2004 mais, selon l’OMS, le taux de résistance aux antirétroviraux est monté de 6% entre 2003 et 2010. Une situation qui entrave l’efficacité des traitements et les actions concertées sont nécessaires, juge l’organisation.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.