GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Union européenne: Thierry Breton promet d'être «radical» pour éviter les conflits d'intérêts
    • La Moldavie se dote d'un gouvernement pro-russe minoritaire deux jours après la chute d'un cabinet pro-européen
    • Koweït: le Premier ministre a présenté jeudi la démission de son gouvernement à l'émir (porte-parole)
    • Le prix Goncourt des lycéens attribué à Karine Tuil pour «Les choses humaines»
    • Incendies sur la côte est de l'Australie: quatre morts, selon un dernier bilan établi par la police
    • Israël déclare avoir tué dans la nuit un commandant du Jihad islamique lors d'une frappe sur Gaza
    Science

    L'Europe spatiale s'élance vers Ariane VI et au-delà

    media Tir d'une fusée Ariane V, à Kourou, le 2 août 2012. Photo AFP / Jérôme Valette

    Après des débats houleux lors du conseil ministériel de l'Agence spatiale européenne (ESA) à Naples en Italie concernant le devenir d’Ariane V, un compromis sur le mode de financement d’un futur lanceur européen a été trouvé entre la France et l'Allemagne.

    Le conseil, qui a réuni pendant deux jours à Naples les ministres en charge de l'Espace des vingt Etats membres de l'Agence spatiale européenne, devait statuer sur le devenir du lanceur Ariane V considéré comme surdimensionné et non compétitif pour l’envoi des satellites actuels. Le conseil devait choisir entre améliorer le lanceur, en développer un nouveau ou abandonner purement et simplement Ariane au profit de concurrents venant de Chine, d’Inde ou encore de sociétés privées comme Space X.

    Dans l’espace comme sur terre, l’argent restant le nerf de la guerre, l'Europe spatiale s’est décidée et s'est dotée d'un budget de 10 milliards d'euros. « C'est un gros succès malgré la situation économique », a déclaré Jean-Jacques Dordain, le directeur général de l’agence. Une enveloppe qui inclut le financement d'une version améliorée du lanceur européen, l’Ariane V ME, opérationnel en 2017, et surtout le développement d’Ariane VI, projet défendu par la ministre française de la Recherche, Geneviève Fioraso, un lanceur plus robuste et mieux adapté à l'évolution du marché des satellites modernes, moins lourds, grâce à une électronique miniaturisée à l’extrême. L’engin pourrait prendre son envol en 2022.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.