GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Le bateau fantôme de l'Atlantique n'est plus localisé

    media

    L'ancien navire de croisière russe le Lyubov Orlova est actuellement quelque part à la dérive dans les eaux Arctique. Le câble qui le reliait à son remorqueur a cassé et le bateau a été abandonné dans l'Atlantique Nord à son propre sort. Cette affaire a été révélée par l'association Robin des Bois qui accuse les autorités canadiennes d'avoir abandonné ce bateau en mer.

    Le Lyubov Orlova, qui a fini sa vie dans le grand nord canadien, a été vendu à la casse à Saint-Domingue. Mais pendant le transfert, alors qu’il était remorqué vers son lieu de démolition, le câble a cassé et le bateau a été abandonné en pleine mer, où il représente un danger pour la navigation et pour l’environnement, comme l’explique Christine Bossard, de l’association Robin des Bois :

    « Ce navire a été vendu pour la casse à Saint-Domingue. Donc, il a fallu qu’il parte avec l’accord des autorités canadiennes, et il est parti dans des conditions qui, à notre sens, ne sont pas responsables puisque le remorqueur qui a été choisi datait de 1962. Donc pour nous, c’est un bateau fantôme, mais qui n’est pas orphelin ».

    Le bateau abandonné a menacé à un moment dans sa dérive des exploitations pétrolières, qui ont immédiatement éloigné l’épave flottante dans les eaux internationales. Aujourd’hui, on ne sait même plus où il se trouve.

    Christine Bossard le confirme : « Là, à l’heure actuelle, il n’est absolument pas localisé, puisque les balises GPS qui avaient été placées sur le navire ne fonctionnent pas. Et donc, personne ne se soucie de le repérer parce qu’il n’y a personne à bord. Donc, il est abandonné et il dérive ».

    Le bateau fantôme continue donc sa dernière croisière tous feux éteints en Arctique, probablement dans le courant Nord Atlantique.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.