Le bateau fantôme de l'Atlantique n'est plus localisé - Science - RFI

 

  1. 19:33 TU La bande passante
  2. 20:00 TU Journal
  3. 20:10 TU Couleurs tropicales
  4. 20:30 TU Journal
  5. 20:33 TU Couleurs tropicales
  6. 21:00 TU Journal
  7. 21:10 TU Accents d'Europe
  8. 21:30 TU Journal
  9. 21:33 TU Danse des mots
  10. 22:00 TU Sessions d'information
  11. 22:30 TU Sessions d'information
  12. 23:00 TU Journal
  13. 23:10 TU Autour de la question
  14. 23:30 TU Journal
  15. 23:33 TU Autour de la question
  16. 19:33 TU La bande passante
  17. 20:00 TU Journal
  18. 20:10 TU Couleurs tropicales
  19. 20:30 TU Journal
  20. 20:33 TU Couleurs tropicales
  21. 21:00 TU Journal
  22. 21:10 TU Accents d'Europe
  23. 21:30 TU Journal
  24. 21:33 TU Danse des mots
  25. 22:00 TU Sessions d'information
  1. 19:40 TU Débat du jour
  2. 20:00 TU Journal
  3. 20:10 TU La bande passante
  4. 20:30 TU Journal
  5. 20:33 TU La bande passante
  6. 21:00 TU Journal
  7. 21:10 TU Radio foot internationale
  8. 21:30 TU Journal
  9. 21:33 TU Radio foot internationale
  10. 22:00 TU Sessions d'information
  11. 22:30 TU Sessions d'information
  12. 23:00 TU Journal
  13. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  14. 23:30 TU Journal
fermer

Science

République Dominicaine Russie

Le bateau fantôme de l'Atlantique n'est plus localisé

media

L'ancien navire de croisière russe le Lyubov Orlova est actuellement quelque part à la dérive dans les eaux Arctique. Le câble qui le reliait à son remorqueur a cassé et le bateau a été abandonné dans l'Atlantique Nord à son propre sort. Cette affaire a été révélée par l'association Robin des Bois qui accuse les autorités canadiennes d'avoir abandonné ce bateau en mer.

Le Lyubov Orlova, qui a fini sa vie dans le grand nord canadien, a été vendu à la casse à Saint-Domingue. Mais pendant le transfert, alors qu’il était remorqué vers son lieu de démolition, le câble a cassé et le bateau a été abandonné en pleine mer, où il représente un danger pour la navigation et pour l’environnement, comme l’explique Christine Bossard, de l’association Robin des Bois :

« Ce navire a été vendu pour la casse à Saint-Domingue. Donc, il a fallu qu’il parte avec l’accord des autorités canadiennes, et il est parti dans des conditions qui, à notre sens, ne sont pas responsables puisque le remorqueur qui a été choisi datait de 1962. Donc pour nous, c’est un bateau fantôme, mais qui n’est pas orphelin ».

Le bateau abandonné a menacé à un moment dans sa dérive des exploitations pétrolières, qui ont immédiatement éloigné l’épave flottante dans les eaux internationales. Aujourd’hui, on ne sait même plus où il se trouve.

Christine Bossard le confirme : « Là, à l’heure actuelle, il n’est absolument pas localisé, puisque les balises GPS qui avaient été placées sur le navire ne fonctionnent pas. Et donc, personne ne se soucie de le repérer parce qu’il n’y a personne à bord. Donc, il est abandonné et il dérive ».

Le bateau fantôme continue donc sa dernière croisière tous feux éteints en Arctique, probablement dans le courant Nord Atlantique.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.