GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: un engin explosif fait au moins un mort près d'un rassemblement de contestataires à Bagdad (autorités)
    • Éliminatoires CAN 2021: la Mauritanie tient tête au Maroc, 0-0; la Tunisie écrase la Libye, 4-1
    • CAN U23: Égypte-Afrique du Sud et Côte d’Ivoire-Ghana en demi-finales
    • France: l'Assemblée fait marche arrière sur l'huile de palme en maintenant son exclusion des biocarburants
    Afrique

    Madagascar de nouveau ravagé par les criquets

    media Un essaim de criquets près de la localité de Sakaraha, au sud-ouest de Madagascar, le 27 avril 2013. AFP PHOTO/BILAL TARABEY.

    A Madagascar, les essaims de criquets continuent de s’étendre sur la partie ouest du pays, faisant de graves dégâts sur les cultures. Et c’est déjà l’heure de faire un premier bilan : près de 15 % de la production nationale de riz serait perdue. Des pertes qui ont plongé des milliers de ménages en situation d’insécurité alimentaire. La FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture est toujours à la recherche de moyens financiers pour enrayer la crise.

    C’est actuellement la période des récoltes de riz, mais pour des milliers de ménages les greniers restent vides. Les criquets ont ravagé de nombreuses parcelles comme l'explique Alexandre Huynh, le représentant de la FAO à Madagascar : « Les pertes sont estimées entre 480 000 et 630 000 tonnes de riz pour la campagne en cours, ce qui est assez considérable. Cela équivaut à 25 % de la consommation intérieure de riz ou 15 % de la production nationale. »

    Campagne anti-acridienne

    Et pendant que les régions du Sud et Moyen-Ouest constatent les dégâts, les essaims continuent de s’étendre. « En saison fraîche normalement l’activité des criquets est ralentie, mais étant donné leur grégarité, ils sont en nombre tellement important qu’ils ont tendance à continuer à se déplacer et à remonter vers le Nord. Donc on sait aujourd’hui que la région du Boeny, notamment aux alentours de Majunga, commence à voir des criquets. C’est ce qu’on craignait malheureusement pour les récoltes de cette région. »

    Une grande campagne de lutte antiacridienne doit commencer au mois de septembre. Les 22 millions de dollars nécessaires ne sont pas encore réunis mais les responsables de la FAO et du ministère de l’Agriculture gardent espoir car plusieurs bailleurs se sont engagés à répondre à l’appel.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.