GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le médecin de Donald Trump écarte toute «spéculation» sur une douleur à la poitrine
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    • La Chine dit être la seule à pouvoir statuer sur la Constitution de Hong Kong (porte-parole du Parlement)
    Afrique

    Lutte contre le sida: il faut poursuivre les investissements

    media Lors de la 17e conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique, l’accent a été mis sur la nécessité de poursuivre les investissements. www.emmaus-france.org/

    La 17e conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique s’est terminée, ce mercredi 11 décembre, au Cap en Afrique du sud. L’accent a été mis sur la nécessité de poursuivre les investissements pour mieux contrôler la maladie et mettre tous les patients qui en ont besoin sous traitement. La moitié n’y a toujours pas accès. Début décembre, les donateurs se sont engagés à verser 12 milliards de dollars sur trois ans au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Une augmentation de 30% par rapport au dernier appel de fonds, mais les besoins sont estimés à 15 milliards.

    Cette conférence a bien sûr été marquée par la disparition de Nelson Mandela, qui s’est toujours engagé dans la lutte contre le sida. De nombreux hommages lui ont été rendus pendant ces cinq jours, ce qui a permis de mettre l’accent sur les discriminations qui alimentent l’épidémie de sida.

    En Afrique, 38 des 54 Etats du continent pénalisent encore l’homosexualité ; des lois qui datent d’ailleurs de l’époque coloniale. Les usagers de drogue, les travailleurs du sexe et les prisonniers ne bénéficient que rarement d’un programme de prise en charge. On a également parlé de la discrimination dont sont victimes les femmes.

    Autre point abordé : celui de l’accès aux soins. Seulement un tiers des personnes qui en ont besoin reçoivent un traitement dans les pays en développement. A cela s’ajoutent des problèmes récurrents de rupture de stocks de médicaments sur l’ensemble du continent africain.

    La Chine, deuxième puissance économique mondiale, très présente en Afrique, a également été montrée du doigt pour son manque d’aide dans la lutte contre le sida.

    Enfin, on peut regretter, dans cette conférence, l’absence de TAC (Treatment Action Campaign). Cette ONG sud-africaine n’a pas été associée à cette rencontre. C’est pourtant, entre autres, grâce à ses activistes que les traitements ont été disponibles à un moindre coût, en Afrique du Sud et dans les pays en développement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.