GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Les premières images envoyées par la sonde Rosetta

    media La sonde Rosetta est partie en 2004 à la rencontre de la comète Tchourioumov-Guérassimenko. Copyright ESA–C. Carreau/ATG medialab

    C'est l'histoire d'une sonde lancée à la poursuite d'une comète. La course de la sonde Rosetta avance, et à mesure qu'elle s'approche de la comète, elle commence à prendre des photos. Les premières photos envoyées par Rosetta sont parvenues à la Terre. La sonde avait été envoyée dans l'espace il y a dix ans, avant d'être sortie d'un profond sommeil en janvier, pour rejoindre la course de la comète.

    A moins de 2 millions de kilomètres de la comète Tchourioumov-Guérassimenko, la sonde Rosetta en voit déjà très bien la queue faite de poussière de glaces. Ces premières images reçues par l'Agence spatiale européenne (ESA) montrent la comète - un point lumineux -devant un champ d'étoiles - d'autres points lumineux.

    Ce n'est qu'en zoomant que l'œil peu entraîné réussit à distinguer la queue de la comète. Un nuage blanc, légèrement translucide, autour d'un petit disque blanc opaque. Cette traîne, composée de gaz et de poussières, mesure en fait plus de 1 300 kilomètres de long. La comète passe en ce moment à environ 610 millions de kilomètres du Soleil, et c'est ce rapprochement qui lui vaut cet ornement.

    La comète 67P/ Tchourioumov-Guérassimenko, entouré d'un halo gazeux, est visible en bas à droite de l'image. ©ESA

    Par comparaison, la Terre est à plus de 150 millions de kilomètres du Soleil. Rosetta, qui envoie ces images, est partie à la poursuite de la comète Tchourioumov-Guérassimenko pour analyser de près ce témoin de la naissance du système solaire. La sonde est aussi équipée d'un atterrisseur qui doit se poser sur la comète au cours du mois d'août pour faire des relevés approfondis. Une première dans l'histoire de la conquête spatiale.

    Pour en savoir plus :

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.