GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Septembre
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Argentine: ce gigantesque dinosaure qui fait fantasmer les scientifiques

    media Sur cette photo, qui a fait la Une des journaux argentins, le fémur du dinosaure découvert en Argentine. REUTERS/Telam/Museo Egidio Feruglio

    En Argentine, des paléontologues ont annoncé une découverte spectaculaire : il s'agit de restes fossilisés d'un énorme dinosaure, qui a été probablement l'un des plus grands ayant jamais foulé le sol de la Terre. Les restes fossilisés sont dans un état de préservation exceptionnelle et enthousiasment scientifiques comme amateurs.

    La photo fait la Une de presque tous les journaux argentins ce week-end : un homme couché par terre à côté d'un os immense qui le dépasse de presque un mètre. C'est le fémur d'un géant, un dinosaure de la famille des sauropodes herbivores reconnaissables à leurs longs cous, leurs longues queues et leurs petits crânes.

    C'est un paysan qui a découvert en 2013 des restes fossilisés dans un champ dans la province de Chubut, en Patagonie. Sur ses indications, les paléontologues ont commencé des fouilles pour finalement y découvrir sept spécimens à la stature colossale qui ont vécu il y a 95 millions d’années. La préservation des fossiles est si exceptionnelle qu'elle a permis aux scientifiques de déterminer les dimensions des géants : chacun faisait 40 mètres de long, 20 mètres de haut, pesait plus de 100 tonnes.

    Les experts pensent aussi connaître la raison de la mort des sept géants : probables victimes d'une période de sécheresse, ces herbivores se sont ensuite fait dévorer par des carnivores. Les dents de ces derniers ont été également découvertes sur le site des fouilles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.