GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Allemagne: la culture du cannabis à des fins médicales autorisée

    media Pour la première fois, trois personnes obtiennent le droit de cultiver du cannabis pour leur propre consommation à des fins médicales. Getty Images/Christopher Furlong

    Le débat sur la légalisation de la consommation de cannabis à usage thérapeutique en Europe vient de connaître un rebondissement. Mardi 22 juillet, la justice allemande a autorisé des malades atteints de douleurs chroniques à cultiver eux-mêmes leur marijuana.  Des requêtes que le tribunal a étudiées au cas par cas.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Ils sont 270 patients en Allemagne à avoir le droit de se procurer du cannabis en pharmacie pour soulager des douleurs contre lesquelles des médicaments classiques n’ont rien apporté. Le cannabis soulage notamment les patients souffrant de cancer, de glaucome, du sida, de l’hépatite C ou de la maladie de Parkinson. Mais la sécurité sociale ne rembourse pas ces prestations qui peuvent coûter plusieurs centaines d’euros par mois.

    Pour la première fois, trois personnes obtiennent le droit de cultiver du cannabis pour leur propre consommation dans leur appartement à des fins thérapeutiques. Deux autres malades ont été déboutés : dans un cas, il n’était pas certain pour la justice qu’une autre personne n’ait pas accès au cannabis. Dans un autre, toutes les alternatives thérapeutiques n’avaient pas été épuisées.

    Le juge du tribunal administratif de Cologne a critiqué les responsables politiques. Plutôt que des cultures de cannabis privées et une automédication, une prise en charge par la sécurité sociale serait, pour lui, préférable.

    L’organisation chargée des questions de dépendance aux drogues, la fondation défendant les droits des patients, les écologistes et les sociaux-démocrates ont salué le jugement. Le responsable des questions de santé du parti chrétien-démocrate a critiqué une décision qui contribuait à abandonner la prescription médicale au patient.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.