GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    • Cuba: décès de la danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso à 98 ans (ballet)
    • Le prochain G7 aura lieu dans un club de golf de Donald Trump en Floride (Maison Blanche)
    • Union européenne : les 27 ont adopté l'accord de Brexit trouvé avec le Royaume-Uni
    Science

    Paludisme: une nouvelle combinaison de molécules prometteuse

    media Globules rouges infectés par le Plasmodium falciparum, la cause du paludisme. www.pasteur.fr

    Le nombre de cas de paludisme recule depuis quelques années. Mais si les statistiques sont encourageantes dans la lutte contre la maladie, la résistance à certains médicaments antipaludiques inquiète les chercheurs, qui ont testé une nouvelle association de médicaments intéressante.

    Une équipe de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) vient de montrer qu’une combinaison de molécules utilisées aujourd’hui pour les voyageurs pourrait traiter les populations du continent africain plus efficacement. Actuellement, les chercheurs constatent en effet des résistances, notamment en Asie du Sud-Est, particulièrement en ce qui concerne les associations médicamenteuses appelées « bithérapie », à base d’artémisinine. Une combinaison qui fonctionne encore pour les populations du continent africain.

    C’est pourquoi les spécialistes ont décidé de réagir avant que les parasites ne deviennent résistants en l’associant avec la malarone. « Le problème actuel, c’est que les médicaments que l’on utilise sont toujours les mêmes combinaisons, explique Leonardo Basco, chercheur à l’IRD. Ce qui est nouveau dans notre travail, c’est de proposer notre combinaison d’artémisinine et de malarone. »

    Brevet de la malarone dans le domaine public

    Celle-ci n’a en effet pas été testée de manière systématique en Afrique jusqu’à aujourd’hui. La raison principale, selon Leonardo Basco, en est que « le médicament malarone n’était pas disponible sous forme générique. C’était inabordable du point de vue du coût. C’était réservé quasiment pour la prophylaxie des voyageurs venant des pays "riches", donc pays industrialisés. Et pour le traitement du paludisme-importation, en Europe, au Japon, et aux Etats-Unis. »

    Or depuis 2013, le brevet de la malarone est tombé dans le domaine public, donc libre d’être exploiter à moindre prix dans les pays en voie de développement.

    → À (RE)LIRE : Le paludisme en recul dans le monde

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.