GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Le Nobel de médecine honore la recherche sur les maladies parasitaires

    media Les trois lauréats du prix Nobel de médecine 2015, William Campbell, Satoshi Omura et Youyou Tu. AFP PHOTO / JONATHAN NACKSTRAND

    Trois lauréats se partagent cette année le prix Nobel de médecine. L'Irlandais William Campbell, le Japonais Satoshi Omura et la Chinoise Youyou Tu. Ils sont récompensés pour avoir découvert de nouveaux traitements contre les infections parasitaires et le paludisme.
     

    Coup d'envoi à Stockholm de la saison des prix Nobel qui honorent chaque automne chercheurs, écrivains et artisans de la paix. Ce lundi 5 octobre, le prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué à William Campbell et Satoshi Omura pour « leurs travaux sur un nouveau traitement contre les infections causées par des vers » et Youyou Tu pour « ses découvertes concernant une nouvelle thérapie contre le paludisme ».

    Les lauréats « ont développé des thérapies qui ont révolutionné le traitement de certaines des maladies parasitaires les plus dévastatrices », a déclaré l'assemblée du Nobel à l'institut Karolinska en Suède dans un communiqué. Le prix Nobel de physiologie ou médecine est d'un montant de 850 000 euros. L'Irlandais William Campbell, le Japonais Satoshi Omura en remportent la moitié et sont récompensés pour leurs travaux portant sur une nouvelle thérapie contre les infections causées par les parasites ascaris. Il s’agit d’un parasite qui touche l’instestin humain et animal et plus spécifiquement dans les zones tropicales.

    Douzième femme récompensée

    Youyou Tu, 84 ans, remporte l'autre moitié de ce prix. La chercheuse chinoise était depuis longtemps pressentie pour recevoir la récompense, pour sa découverte d'un traitement particulièrement efficace contre le paludisme grâce à un extrait de la plante armoise annuelle plus connue sous le nom d'artémisinine. Elle est la douzième femme à être récompensée par le Nobel de médecine depuis la création du prix en 1901.

    Mardi, ce sont les chercheurs en physique qui seront à l'honneur, mercredi, le prix Nobel de chimie sera décerné, jeudi, celui de littérature, et vendredi le très attendu Nobel de la paix. Le 12 octobre, le prix Nobel de l'économie clôturera la saison 2015.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.